Uncategorized
14:44 24 juillet 2017 | mise à jour le: 24 juillet 2017 à 17:26 Temps de lecture: 3 minutes

Problèmes de filtration à la piscine Paul-Émile-Sauvageau

Problèmes de filtration à la piscine Paul-Émile-Sauvageau
Photo: Archives | TC Media

Les rares journées de canicule ont été éprouvantes pour les usagers de la piscine Paul-Émile-Sauvageau. Les installations ont dû être fermées alors que le mercure frôlait les 30 degrés Celsius, en raison de problèmes du système de filtration.

Les 5, 6, 11, 16 et 18 juillet, la qualité de l’eau de la piscine ne respectait pas les règles sur les bains publics forçant la fermeture du plan d’eau en plein après-midi. Les baigneurs ont dû quitter les lieux, malgré un soleil de plomb.

«Les problèmes que nous éprouvons à la piscine Paul-Émile-Sauvageau ont commencé la semaine dernière, ce qui a coïncidé avec le retour du beau temps et des températures plus chaudes.

«Le taux d’achalandage et le nombre de plus en plus élevé de personnes qui utilisent de la crème solaire font en sorte que le système de filtration est plus sollicité. Ce contexte, ajouté à un problème de filtration, a fait en sorte d’affecter la limpidité de l’eau», explique l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

L’utilisation de la crème solaire est en partie à la source du problème. Avant de se jeter à l’eau, les baigneurs doivent prendre une douche pour enlever le fluide gras des crèmes.

La règle n’est pas toujours respectée. Quand ce n’est pas fait par de nombreuses personnes, l’eau a tendance à se brouiller.

Pour prendre leur décision, les sauveteurs se basent sur la clarté d’un point noir situé dans la partie profonde de la piscine. Si la vision de ce point noir est embrouillée, ils ne seront pas en mesure de repérer une personne en détresse qui se trouverait au fond du bassin.

Dans un souci de sécurité publique, ils prennent donc la décision de fermer la piscine, avec tous les inconvénients que cela génère.

Des employés de l’arrondissement ont mené plusieurs actions durant la semaine dernière pour remédier à la situation, comme davantage de lavages à contre-courant (backwash) et le nettoyage des filtres.

Les équipes travaillent sur le terrain pour analyser les résultats et, au besoin, continuer à faire des interventions pour corriger le tir, assure l’arrondissement.

Il y a cinq ans, la piscine Paul-Émile-Sauvageau a fait l’objet d’un investissement de 4M$ des différents paliers gouvernementaux, notamment pour remplacer le système de filtration. La somme injectée a aussi permis de reconstruire le bassin, d’aménager un accès universel et des glissades, d’ajouter une pataugeoire et un jeu d’eau. Le pavillon des baigneurs a également été agrandi.

Articles similaires