Île-des-Sœurs
09:38 5 février 2020

Un joueur de rugby de Verdun, Jérémi Leduc avec Équipe Canada

Un joueur de rugby de Verdun, Jérémi Leduc avec Équipe Canada
Photo: Gracieuseté - Jérémi LeducJérémi Leduc a vécu l'expérience d'une compétition internationale à Chula Vista et à Los Angeles, en Californie, avec l’équipe de rugby du Canada U18.

Même s’il pratique le rugby depuis seulement trois ans, Jérémi Leduc ne cesse de grimper les échelons. Un des deux seuls Québécois de l’équipe canadienne U18, il participe depuis décembre à ses premières compétitions internationales.

L’athlète de 17 ans a d’abord joué à Chula Vista, en Californie avant de se rendre à Los Angeles pour le Festival mondial de la jeunesse, où il a côtoyé des jeunes de son âge qui partagent sa passion.

«C’était comme une famille quand j’étais là-bas, raconte-t-il. Le premier match, j’étais vraiment stressé en entrant sur le terrain.»

Le Canada a remporté deux de ses trois matchs, dont contre l’équipe Académie Blue Bulls de l’Afrique du Sud.

Le Canada s’est incliné face aux Américains et Leduc s’est cassé le nez dès les premières minutes de jeu. Il a fait preuve de persévérance en continuant tout même à jouer après avoir été examiné par les physiothérapeutes.

Le Québec en retard

Bien qu’il remarque une plus grande popularité du sport, le rugby reste encore méconnu chez nous, selon celui qui joue à la position de pilier.

«Il y a une très grande différence entre le rugby au Québec et celui à l’international, qui est vraiment plus fort, indique Leduc. Même [à l’échelle du Canada], l’équipe du Québec se fait souvent battre par les autres provinces.»

Lors de son passage aux États-Unis, le Verdunois a remarqué que le niveau de compétition avait monté d’un cran. «Juste dans les pratiques, l’intensité était plus élevée parce que tout le monde veut bien performer», décrit le joueur.

Pour faire partie de l’équipe du Canada, des athlètes de partout au pays sont identifiés dans des camps régionaux et des compétitions provinciales qui sont tenues en cours d’année.

Jérémi Leduc a participé aux Championnats nationaux qui se déroulaient à Saint-John, à Terre-Neuve l’été dernier.

«C’est probablement là que je me suis fait voir, explique-t-il. Mais j’étais vraiment surpris d’être sélectionné parce que je me suis étiré l’aine à la première journée, alors je n’ai pas pratiqué de tout le camp.»

La majorité des joueurs de l’équipe canadienne proviennent de l’Ontario, qui possède désormais un club professionnel, le Toronto Arrows. «On veut tous jouer pour eux», affirme Leduc.

Le programme U18 joue donc un rôle important pour ceux qui veulent atteindre cet objectif puisqu’il permet aux athlètes de se pratiquer dans un contexte international.

Parcours

Avant de jouer pour la première fois au rugby avec l’école secondaire Monseigneur-Richard, Jérémi Leduc n’était pas nécessairement attiré par ce sport. Ses doutes se sont dissipés dès sa première pratique. Ancien joueur de football, il apprécie particulièrement le fait de pouvoir toucher au ballon beaucoup plus.

Jérémi Leduc débutera la prochaine saison en juin avec le Montreal Irish Football Rugby Club, à Verdun. Il montera de niveau en jouant pour la première fois avec le club senior. Il compte se faire remarquer à nouveau cet été lors des prochains Championnats nationaux pour renouveler son expérience avec l’équipe canadienne.