Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
17:13 20 juillet 2020 | mise à jour le: 20 juillet 2020 à 20:02 temps de lecture: 3 minutes

Suspension des matchs de la LBMQ: dur revers pour les Brewers 

Suspension des matchs de la LBMQ: dur revers pour les Brewers 
Photo: Coralie Hodgson/Métro MédiaLa saison est écourtée pour les Brewers de Montréal.

Grande déception pour les Brewers de Montréal:  la Ligue de Baseball majeur du Québec (LBMQ) a suspendu, le vendredi 17 juillet, sa saison en raison d’un litige concernant le nombre de spectateurs permis.

La LBMQ avait lancé sa saison début juillet, avec déjà plusieurs semaines de retard.

La Ligue avait reçu une missive de la Direction du sport, du loisir et de l’activité physique transmise par la Fédération de Baseball du Québec ayant comme seule consigne le respect du deux mètres de distanciation entre les spectateurs, explique Daniel Bélisle, président de la LBMQ.

Selon lui, elle ne limitait aucunement le nombre de spectateurs permis.

Le 17 juillet, une nouvelle missive venant de Québec précisait que le nombre de spectateurs doit être limité à 50 lors des parties.

Un règlement peu adapté à la réalité de la LBMQ

«Avoir su, on n’aurait pas commencé la saison», lance Luciano Bérardinucci, entraîneur des Brewers de Montréal. Selon lui, l’arrêt des parties survenant après moins d’une semaine de jeu cause un certain désespoir auprès des joueurs.

Pour M. Bérardinucci, il est impossible pour l’équipe d’être rentable avec seulement 50 spectateurs. En effet, l’équipe doit payer deux arbitres et une douzaine de balles à chaque rencontre.

Daniel Bélisle affirme par ailleurs que la limite de 50 spectateurs n’est pas bien adaptée. «À Thetformines, il y a avait 353 spectateurs vendredi soir. Dans un stade de 7000 [places], tu peux t’asseoir à 20 pieds l’un de l’autre.», s’exclame-t-il.

Le Stade Raymond-Daviault, où jouent les Brewers, permettrait pour sa part de recevoir environ 200 spectateurs en respectant la distanciation physique, croit M. Bérardinucci.

Les mesures sanitaires mises en place par la LBMQ avaient par ailleurs été approuvées par la Fédération de Baseball du Québec.

«Tout est respecté, on a du Purell, il y a des corridors, le deux mètres. », ajoute M. Bélisle. «On fait attention à tout et on se fait barrer, je trouve ça un peu plate», déplore-t-il.

Des changements rapides espérés

«L’été est déjà avancé», rappelle M. Bélisle. Il espère ainsi que la Santé publique annoncera de nouvelles mesures bientôt, car la saison «ne pourra pas être repoussée éternellement».

Plusieurs joueurs des Brewers vont rejoindre des clubs Senior AA si la situation ne se résorbe pas, explique M. Bérardinucci. Selon lui, les matchs de moindre ampleur de la ligue AA permettent plus facilement de limiter le nombre de spectateurs.

Présentement, la Santé publique limite toujours les rassemblements extérieurs à 50 personnes.

Articles similaires