Uncategorized
17:00 18 septembre 2020 | mise à jour le: 21 septembre 2020 à 23:51 temps de lecture: 4 minutes

Biden rythme sa campagne avec la Journée nationale des électeurs noirs

Biden rythme sa campagne avec la Journée nationale des électeurs noirs
Photo: Scott Olson/Getty ImagesJoe Biden

DÉTROIT — La campagne de Joe Biden a dévoilé vendredi une série d’événements en ligne à l’échelle nationale ciblant les électeurs noirs dans des États pivots — une décision stratégique du candidat démocrate à la présidentielle pour dynamiser davantage le groupe démographique clé alors que la course entre dans ses dernières semaines.

Les événements virtuels, qui soulignent cette toute première Journée nationale des électeurs noirs, commencent par une inscription des électeurs et un rassemblement sur le vote anticipé en Caroline du Nord mettant en vedette la candidate à la vice-présidence, la sénatrice Kamala Harris, dans le cadre de la campagne «Turn Up and Turn out the Vote Virtual Bus Tour». La tournée est un effort conjoint avec le comité d’action politique (PAC) du Congressional Black Caucus et doit s’étendre sur une fin de semaine complète d’événements, selon les plans partagés d’abord avec l’Associated Press.

Mme Harris parlera de ce qui est en jeu pour les Noirs américains en novembre et exhortera les électeurs à s’inscrire et à planifier leur vote. La Journée nationale des électeurs noirs a été créée cette année dans le cadre d’un effort de collaboration de la National Urban League, de la Black Entertainment Television (BET) et d’un certain nombre d’organisations de défense des droits civiques.

Les Afro-Américains ont largement soutenu la candidature présidentielle de M. Biden et ont contribué à un virage dans la course à l’investiture démocrate en renforçant le statut de favori de M. Biden après sa victoire décisive dans la primaire en Caroline du Sud.

Tout au long de sa campagne, M. Biden a fait état de plans pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les Afro-Américains, promettant de lutter contre le racisme institutionnel au cours de ses 100 premiers jours au pouvoir. Il s’agit d’un contraste frappant avec le président républicain Donald Trump, qui n’a pratiquement rien fait pour unir le pays et qui s’est fortement appuyé sur un discours «de la loi et de l’ordre».

Les femmes noires en particulier sont considérées comme le bloc électoral le plus fidèle du Parti démocrate, mais selon des experts politiques, du travail reste à faire dans la dernière ligne droite de la campagne pour obtenir le soutien des principaux groupes afro-américains, dont les hommes noirs et les électeurs progressistes.

Ces événements en ligne soulignent également à quel point la course présidentielle a été transformée par la pandémie de COVID-19, restreignant les événements en personne pour rallier les troupes et courtiser des électeurs. Les Afro-Américains ont également été parmi les plus durement touchés par la pandémie, ayant souffert de taux élevés de décès et de pertes d’emploi en raison des retombées économiques.

La campagne de M. Biden, ainsi que les actions de plusieurs autres organisations pour souligner la première Journée nationale des électeurs noirs, canalisent des ressources derrière cet effort. La journée coïncide également avec le premier jour de vote anticipé dans le Dakota du Sud et le Minnesota, où M. Biden s’est rendu vendredi.

Des événements sont également prévus en Géorgie, au Wisconsin, en Virginie, au Texas et en Pennsylvanie — tous des États cruciaux que M. Biden espère remporter avec l’aide d’électeurs noirs qui y sont en proportion importante.

Parmi une série d’événements qui se tiendront dimanche, la campagne accueillera une formation sur la protection des électeurs avec les représentants Cedric Richmond, Lisa Blunt Rochester et Marcia Fudge. Il y aura aussi un événement national pour mobiliser les jeunes électeurs noirs et le BlackOUT Party, qui servira de lancement au programme de M. Biden pour les Afro-Américains LGBTQ +.

Nadia Brown, professeure en science politique à l’Université Purdue, a affirmé que l’initiative ciblée de M. Biden était une tactique intelligente à quelques semaines des élections. Mais Mme Brown a fait valoir que les derniers jours seront essentiels pour se connecter avec certains électeurs noirs qui estiment que M. Biden doit en faire plus pour gagner leur vote.

«Cette poussée est ce que la campagne doit vraiment faire, pour promouvoir le ticket Biden et Kamala Harris», a déclaré Mme Brown. «Les électeurs veulent que Biden leur parle de ce qui leur tient à cœur. Ce qu’il doit faire maintenant, c’est de répondre aux gens dans les rues et leur dire que ce n’est pas une élection de transition, que les démocrates sont vraiment à leur écoute.»

Kat Stafford, The Associated Press

Articles similaires