Uncategorized
00:42 5 novembre 2020 | mise à jour le: 9 novembre 2020 à 00:07 temps de lecture: 2 minutes

Élections: le démocrate Joe Biden s’approche de la Maison-Blanche

Élections: le démocrate Joe Biden s’approche de la Maison-Blanche
Democratic presidential candidate former Vice President Joe Biden speaks Wednesday, Nov. 4, 2020, in Wilmington, Del. (AP Photo/Carolyn Kaster)

WASHINGTON — Le suspense dure toujours aux États-Unis, plus de 24 heures après la fermeture des bureaux de vote, mais le démocrate Joe Biden s’approche d’une majorité d’appuis des grands électeurs, ce qui lui permettrait de chasser Donald Trump de la Maison-Blanche.

Après une journée complète de dépouillement des bulletins de vote, mercredi, aucun des deux candidats à la présidentielle n’avait encore obtenu une majorité d’au moins 270 voix du collège électoral, un prérequis pour accéder à la Maison-Blanche.

M. Biden avait toutefois ajouté deux autres États clés à sa liste d’appuis avec le Wisconsin et le Michigan, rebâtissant ainsi une partie du  »mur bleu » qu’avaient perdu les démocrates il y a quatre ans.

Joe Biden avait déjà obtenu la faveur de plus de 71 millions d’électeurs lorsqu’il a été rejoint par sa colistière Kamala Harris en conférence de presse mercredi après-midi, où il disait déjà s’attendre à remporter l’élection présidentielle, sans toutefois se déclarer vainqueur.

«Je vais gouverner comme un président américain», a affirmé M. Biden dans un appel à l’unité.

«Il n’y aura plus des États rouges et des États  bleus lorsque nous gagnerons, seulement les États-Unis», a-t-il déclaré.

L’équipe de campagne de Donald Trump était passée à l’attaque, mercredi, en annonçant plusieurs recours judiciaires pour interrompre le dépouillement au Michigan et en Pennsylvanie. Elle a aussi réclamé un second dépouillement au Wisconsin. 

La course demeurait serrée en Pennsylvanie, où M. Trump détenait une courte avance. Les résultats finaux en Géorgie et en Caroline du Nord sont aussi attendus.

Le scrutin se déroulait dans le contexte sans précédent d’une pandémie qui a tué plus de 230 000 Américains et fait disparaître des millions d’emplois. Les deux candidats ont passé les derniers mois à présenter des versions radicalement différentes de l’avenir du pays et les électeurs ont répondu en grands nombres, plus de 100 millions d’entre eux ayant voté par anticipation ou par correspondance.

The Associated Press


Articles similaires