Uncategorized

Omicron, Noël et le bon vieux masque!

Senior men and his granddaughter spending time together in home for Christmas Photo: Istock/StefaNikolic

LETTRE OUVERTE – Le variant Omicron fait des siennes en pleine période des fêtes, mais qu’à cela ne tienne, il ne pourra nous empêcher de célébrer et de nous rassembler,  en plus petits nombres que prévus, certes,  mais tout de même! Omicron aime le mot rassemblement et il sera le premier à vouloir s’inviter chez notre parenté.

On parle beaucoup à son sujet, on le décortique, on l’évalue. Sera-t-il plus vorace que Delta? On le dit moins bien armé que son célèbre confrère, mais plus transmissible que lui. Moins dangereux mais plus conquérant. D’ailleurs il faut dire au Père Noël de se méfier d’Omicron, qui voyage comme lui d’un continent à l’autre.

On ne sait pas encore avec certitude si monsieur Omicron saura déjouer nos vaccins anti-COVID. Mais advienne que pourra et au delà même de la vaccination, il faut se convaincre à tout prix que le port du masque demeure encore et toujours la mesure sanitaire la plus importante d’entre toutes,  un incontournable. Il faut le rappeler, la COVID-19 est une maladie qui se transmet principalement de façon aérienne.  Bien entendu, il faut continuer aussi de se laver les mains assidûment et de garder nos distances avec nos semblables. Il est prouvé que ces mesures diminuent de 53 % la propagation du virus.

Mon souhait le plus cher,  en cette période dite de réjouissance,  est que mes «congénères» continuent de porter le masque de protection,  vaille que vaille et coûte que coûte. À ceux qui le boudent encore, je leur dis: «pensez à nos enfants, à nos aînés si vulnérables, pensez à la joie et au privilège d’être encore en vie, malgré cette crise sanitaire que nous traversons encore.»

Alors tous ensemble, bien vaccinés et bien masqués, afin que nous puissions rêver d’un Noël 2022 complètement décovidé.

Yvan Giguère