Uncategorized
16:33 9 mars 2014 | mise à jour le: 9 mars 2014 à 18:13 temps de lecture: 2 minutes

Les 30 Saoudiennes les plus influentes

En faisant ma revue de presse hebdomadaire, je m’attendais à tout, sauf à lire un sujet sur les 30 femmes les plus influentes en Arabie Saoudite.

Dans le cadre de ses listes annuelles, Arabian Business, un magazine des Émirats arabes unis prisé dans le monde des affaires au Moyen-Orient, a recensé les 30 Saoudiennes les plus puissantes du royaume.

Certes, il ne faut pas se leurrer, l’Arabie Saoudite et l’un des deux pays arabes sur 22 qui appliquent encore la version la plus rétrograde de la charia. Elle se traduit par un apartheid institutionnalisé dirigé contre les femmes de ce royaume. Des femmes qui, entre autres, ne peuvent pas sortir seules dans la rue sans être accompagnées par un tuteur. Des femmes qui n’ont pas encore le droit de détenir un permis de conduire.

Le paradoxe saoudien fait en sorte que les femmes de ce pays, dès qu’elles franchissent la frontière de leur pays, jouissent à l’étranger de toutes les libertés en présence de leurs pères, maris et frères, ceux-là mêmes qui leur imposent des restrictions affreuses sur leur territoire national.

Revenons à la liste d’Arabian Business. Celle-ci nous montre aussi que ce pays change. À pas de tortue certes, mais il change. En Arabie Saoudite, de plus en plus de femmes excellent dans des domaines pointus de la recherche et des hautes études universitaires. Des femmes travaillent comme médecin, ingénieure et pilote de ligne. La Saoudienne a enfin participé à ses premiers Jeux olympiques à Londres en 2012.

En Arabie Saoudite wahhabite, des femmes occupent des postes importants même dans la fonction publique. Il y a un an, une trentaine de Saoudiennes ont été nommées au Conseil de la Choura, l’Assemblée consultative du pays. Quelques mois après, trois d’entre elles ont déposé une recommandation pour une levée de l’interdiction de conduire faite aux Saoudiennes. Il n’y a que des Saoudiennes pour émanciper leurs concitoyennes!

Les 30 Saoudiennes les plus influentes sont bardées de diplômes et ont fait leurs preuves dans le secteur privé. Elles occupent des postes de prestige, comme Loubna Olayan, l’une des femmes d’affaires les plus influentes en Arabie Saoudite. Titulaire d’un master de l’Université de l’Indiana, aux États-Unis, elle dirige l’un des plus grands empires privés de son pays, Olayan Group.

Articles similaires