Uncategorized
16:35 19 juin 2015 | mise à jour le: 19 juin 2015 à 16:35 Temps de lecture: 3 minutes

Cure de jouvence pour Mercier-Est

Cure de jouvence pour Mercier-Est
Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Le projet de revitalisation de l’entrée du quartier de Mercier-Est vient de franchir un nouveau pas avec l’inauguration officielle de la murale extérieure de la maison de la culture et la confirmation d’une somme de plus de 400 000 $ pour procéder à des travaux d’aménagement et d’animation dans le secteur.

«Le sage et la muse», la nouvelle œuvre des artistes de l’entreprise hochelagaise A’shop, «joue un rôle central dans la requalification du stationnement de la bibliothèque et de la maison de la culture Mercier. Elle contribue à l’identification du secteur comme pôle culturel, tout en valorisant cette forme d’art dans l’arrondissement», explique Laurence Lavigne Lalonde, conseillère municipale de Maisonneuve – Longue-Pointe.

L’œuvre est imposante: 29 mètres de longueur par 5 mètres de hauteur. Sa réalisation a nécessité plus de 300 heures de travail aux trois artistes d’A’shop et un investissement de 53 900 $ de la part des divers partenaires du projet.

Espaces publics
La murale est la première intervention d’une série de plusieurs à venir pour revitaliser le quartier de Mercier-Est et désenclaver le secteur. Grâce au projet de revitalisation urbaine intégrée (RUI), chapeautée par la table de concertation Solidarité Mercier-Est et assorti d’une enveloppe budgétaire de 416 000 $, deux espaces publics seront créés pour favoriser les rencontres et la tenue d’événements festifs et culturels.

Le stationnement de la bibliothèque et de la maison de la culture sera reconverti en espace multifonctionnel avec mobilier urbain, parcours d’arts, végétaux, projections de films, etc.

Puis, un espace intergénérationnel sera aménagé en marge latérale du bâtiment abritant le PITREM et le Chez-Nous de Mercier-Est, respectivement situés au 7958 et 7962, rue Hochelaga.

L’arrondissement mettra également la main à la pâte.

«La conversion de l’ancienne cour de voirie Honoré-Beaugrand en projet résidentiel d’environ 300 unités comprenant commerces et espaces verts, l’éventuel prolongement de la piste cyclable de la rue Souligny vers l’est et vers l’ouest ou encore l’implantation de passages pour les piétons et cyclistes qui permettra de relier les installations culturelles et sportives du quartier sont des interventions structurantes pour le quartier», souligne Réal Ménard, maire de l’arrondissement.

En tenant compte des investissements tels que la construction de la piscine Annie-Pelletier, les travaux à l’aréna Saint-Donat et la réfection de la piscine Paul-Émile-Sauvageau, les élus estiment que Mercier-Est est sur la bonne voie.

«Les efforts conjugués de la RUI et de l’arrondissement donneront lieu à une belle mise en valeur du quartier et à sa réappropriation par et pour les citoyens», indique Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville.

L’objectif de Solidarité Mercier-Est est que les deux places publiques soient complétées à temps pour le 375e de la Ville de Montréal.

 

Articles similaires