Uncategorized
13:43 3 juillet 2015 | mise à jour le: 3 juillet 2015 à 13:43 Temps de lecture: 2 minutes

Dynamitage à la Carrière Lafarge: «sous les limites» imposées par Québec

Dynamitage à la Carrière Lafarge: «sous les limites» imposées par Québec
Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Présente dans l’est de Montréal depuis 106 ans, la Carrière Lafarge dit comprendre les frustrations des citoyens, mais fait savoir au passage que ses activités respectent les autorisations accordées par le ministère de l’Environnement.

«Une carrière en milieu urbain ce n’est pas fréquent et nous en sommes conscients. Cela amène son lot d’ajustements et nous revoyons constamment nos procédés pour nous améliorer», soutient Karine Cousineau, chef de service communication et affaires publiques chez Lafarge.

La porte-parole avoue qu’il est nécessaire de créer des ponts avec ses nouveaux voisins pour démystifier les diverses activités de la carrière. Les opérations de dynamitage menées par la compagnie en intriguent plus d’un. Elles sont régulièrement l’objet de questions de la part des gens.

«Nos activités de dynamitage n’ont pas d’impact sur les résidences des gens, indique Mme Cousineau. Nous sommes sous les limites permises par le ministère de l’Environnement.»

La norme autorisée à la carrière, en matière d’ondes aériennes, est de 40 mm/seconde, alors qu’elles sont plutôt de 5 mm/seconde, mentionne Vincent Gagnon, de Dyfotech, l’entreprise réalisant les dynamitages à la Carrière Lafarge. La séquence d’explosion a aussi été étirée à deux secondes pour permettre de réduire les vibrations dans le sol et dans l’air, ajoute-t-il.

Convenant que les vibrations et la poussière pouvaient tout de même être désagréables pour les citoyens, l’entreprise a décidé de procéder le plus possible à ses dynamitages les mardis et jeudis, entre 11 h et 11 h 30. Si les vents soufflent en direction du Faubourg Contrecoeur, ils sont simplement reportés, par respect pour les résidents, note Mme Cousineau.

Cette dernière invite les gens à consulter le site Internet de la compagnie pour toute information. Les citoyens peuvent s’inscrire pour recevoir un courriel, en temps réel, les avisant des opérations de dynamitage à venir.

La carrière offre également la possibilité d’installer un sismographe au domicile des gens, afin de mesurer les vibrations générées par les opérations de dynamitage.

Articles similaires