La gazéification des déchets

On parle de plus en plus de la gazéification des déchets. C’est une excellente chose pour l’environnement. Votre article du 10 décembre ne mentionnait pas le système envisagé, mais je sais qu’il y en a au moins un, celui au plasma, qui permet un «enfouissement zéro».

Contrairement à ce qu’on pourrait craindre, cette technique ne laisse aucun résidu toxique (l’incinération en produit, oui, même de très toxiques!); ce qui reste à la fin est une substance vitrifiée, non toxique, qui pourrait être broyée et utilisée, par exemple, dans la construction de routes.

Si la gazéification au plasma coûte présentement plus cher que l’enfouissement, au moins le problème des déchets est vraiment réglé. Le coût de l’enfouissement augmente continuellement pour répondre aux normes de plus en plus strictes dans le but de protéger l’environnement.

Malgré cela, rien n’est réglé, tout est encore là; chaque site d’enfouissement est une véritable bombe à retardement.

Et si on considère les sommes astronomiques nécessaires pour le nettoyage des anciens sites, on se rend compte que l’enfouissement n’est tout simplement pas une option à long terme.
Veronika Jolicoeur

Articles récents du même sujet