La séquence de gains du Canadien prend fin

Les Penguins de Pittsburgh ont mis fin à la série de trois victoires du Canadien hier en défaisant les Montréalais par le pointage de 3-2. Ce match aurait toutefois pu facilement se rendre en prolongation sans une décision controversée de l’arbitre.

Le sifflet trop rapide
Avec un peu plus de cinq minutes à faire dans le match, Scott Gomez croyait bien avoir marqué le but égalisateur, mais l’officiel, croyant que Marc-André Fleury avait immobilisé la rondelle, a sifflé trop tôt. De plus, le gardien des Pen­guins n’a jamais eu le contrôle du disque. «On avait tous l’impression que le but était bon, mais tout le monde fait des erreurs, a indiqué Marc-André Bergeron. C’est dommage que ça nous coûte des points.»

Malgré le but refusé, les Penguins méritent pleinement cette victoire, eux qui ont dominé le Tricolore pendant presque toute la rencontre, particulièrement au chapitre des tirs au but. Fleury n’a fait face qu’à 21 lancers, tandis que Carey Price a dû se frotter à 41 tirs. «Carey a encore été notre meilleur joueur ce soir», a dit Maxim Lapierre. Si le CH veut continuer à avoir du succès, il doit trouver le moyen de diriger plus de rondelles vers le filet adverse. «C’est un aspect du jeu que nous devons absolument améliorer», a avoué Mike Cammalleri.

Articles récents du même sujet