Où sont les crèches?

C’est un cliché de dire que Noël est devenu une fête commerciale. Cette phrase a pourtant retenti en moi quand j’ai découvert cette semaine que les grands, moyens et petits magasins ne vendent pas de crèches de Noël.

Par contre, on y trouve des décorations, des pingouins, des cannes, des cloches, des pères Noël, des sapins, des bonshommes de neiges, des rennes.

À la limite, on y trouve des étoiles et des anges, mais pas de rois mages, pas de Joseph ni de Marie ou de petit Jésus dans une mangeoire.

C’est à se demander à qui appartient cette fête de commerçants, cette fête des cadeaux, cette fête du père Noël. Je me souviendrai toujours d’une phrase dite par un enfant dans une église un 24 décembre au soir : «Yé chanceux Jésus, yé né le jour de Noël.»
Stéphan Lemaire, Montréal

Articles récents du même sujet