Match Canadien – Capitals: Déjà la moitié de la saison est passée

L’année 2010 vient tout juste de commencer et déjà, la moitié de la saison de la LNH est terminée. La meilleure partie de cette première moitié de campagne pour le Canadien est survenue vers la fin. C’est à ce moment que l’équipe est enfin parvenue à enfiler quelques victoires de suite, en partie grâce au retour d’Andrei Markov. Le Tricolore aura d’ailleurs besoin de toute cette con­fiance accumulée récemment pour vaincre les Capi­tals ce soir à Washington.

Plus que satisfaisant
Considérant le nombre effarant de blessures avec lesquelles la formation montréalaise a dû composer depuis le début de la saison, le Canadien doit être assez heureux d’être encore dans la course aux séries avec 44 matchs disputés.Tomas Plekanec a été le joueur le plus constant de l’équipe, apportant une tou­che offensive digne d’un joueur d’élite sans toutefois oublier ses responsabilités dans sa zone, tout particulièrement en désavantage numérique.

Ligne bleue à l’infirmerie
La défensive était pour sa part constamment à court d’hommes pendant l’absence d’Andrei Markov. En fait, seul Josh Gorges a participé à tous les matchs à la ligne bleue du Canadien. Le tandem de gardiens de but composé de Carey Price et de Jaroslav Halak a lui aussi effectué un excellent travail. Les deux cerbères peuvent affirmer sans honte être les acteurs principaux de plusieurs victoires du Bleu-blanc-rouge.

Moins difficile?
En théorie, la deuxième moitié de la saison devrait être moins difficile pour le Tricolore. Surtout que des vétérans comme Jaroslav Spacek, Roman Hamrlik, Brian Gionta et Scott Gomez profiteront amplement de la pause olympique en février pour panser leurs petits bobos. Par contre, ne pensez pas une seconde que les Glorieux sont maintenant assurés d’une place en séries.

Jusqu’à récemment, les hommes de Jacques Martin accordaient beaucoup trop de lancers au but, un mauvais pli qui pourrait revenir. En dépit du fait que le retour de Markov a donné un élan à l’avantage numérique montréalais, la production à cinq contre cinq du CH est toujours une des pires de la Ligue. Les deux premiers trios doivent absolument continuer à mettre des rondelles dans le filet à un rythme régulier pour que les défensives adverses ne concentrent pas tous leurs efforts sur Tomas Plekanec, Andrei Kostitsyn et Mike Cammalleri.

Price et Halak essentiels
Et je n’ai pas besoin de souligner que Carey Price et Jaroslav Halak – présumant que le Canadien ne l’échangera pas de sitôt – doivent continuer d’offrir d’excellentes performances devant le filet pour que le Canadien puisse espérer participer à la grande danse du printemps. Le Tricolore a réussi à se maintenir dans la course malgré plusieurs épreuves, mais il ne peut pas se permettre de se laisser aller maintenant que les choses se replacent.

Articles récents du même sujet