Privilèges en péril

La STM augmente ses tarifs. Encore. On devait s’y attendre. Mais alors que les gens ordinaires voient leur CAM mensuelle augmentée de 2,2 %, les personnes âgées découvrent qu’elles auront à payer 4,7 % de plus pour prendre le bus et le métro chaque mois. C’est plus du double, cette nouvelle augmentation affectant les «vieux».

Les privilèges accordés aux «vieux» sont rognés à chaque augmentation des tarifs. Et comme ces augmentations arrivent souvent, cet écart de traitement diminue progressivement, mais sûrement.

Comment accepter cet état de fait sans broncher? Allons, les vieux! Contre-attaquons et faisons connaître notre désaccord! Faisons pression pour que notre augmentation ne dépasse pas celle des générations plus jeunes!

Note : je me permets d’employer le terme «vieux» parce que je le suis, mais que je ne voie pas une «jeunesse» m’appliquer cette épithète! Sans rancune.

Normand Breault, Montréal

Articles récents du même sujet