Top 10 du sport: une année 2009 en exploits… et en scandales

Que restera-t-il de l’année sportive 2009? Des records, des performances extraordinaires, des retours, des départs, bien sûr. Mais aussi des scandales à la Tiger Woods ou à la Thierry Henry. Coup d’oeil sur une année pas comme les autres.

1. L’affaire Tiger Woods

On est tous un peu tannés d’en entendre parler, mais la descente aux enfers du sportif le plus populaire d’Amérique du Nord ne peut pas être ignorée. Tout a commencé par un accident d’auto suspect au milieu de la nuit, puis ont suivi les maîtresses, d’abord une, puis deux, et maintenant, on ne les compte plus. Tiger a fait une pause dans sa carrière pour tenter de sauver son mariage, et c’est le golf qui en souffrira le plus.

2. Le retour de Roger Federer

Après l’année 2008, beaucoup de gens pensaient que la domination de Roger Federer
dans le monde du tennis était terminée. Rafael Nadal semblait invincible, et le Suisse, moins sûr de lui que jamais. Tout a changé en 2009 quand Federer a remporté Roland-Garros, le seul tournoi du Grand Chelem qui manquait à son tableau de chasse. Il a ensuite obtenu son 15e titre majeur, battant le record de Pete Sampras, pour enfin reprendre ce qui lui revenait de droit: le premier rang du classement mondial. Quelle année!

3. La main de Thierry Henry

À part Tiger Woods, peu de choses ont fait couler autant d’encre que la main de Thierry Henry. Dans un match ultime de qualification pour la Coupe du monde contre l’Irlande, l’attaquant français redirige le ballon de la main à deux reprises avant de le passer à William Gallas, qui marque le but vainqueur et envoie la France en Afrique du Sud.

4. Le Super Bowl des Steelers

Avec moins de trois minutes à faire au match et avec un retard de trois points, le quart Ben Roethlisberger a mené une poussée de 78 verges qui a culminé en une passe de touché spectaculaire à Santonio Holmes. Les Steelers de Pittsburgh ont ainsi remporté le Super Bowl XLIII, portant à six le nombre de leurs victoires en championnat – le plus grand total de la NFL.

5. L’éclair Usain Bolt

Usain Bolt, triple médaillé d’or aux Jeux de Beijing, a poursuivi sa domination dans le domaine du sprint en 2009. Aux championnats du monde d’athlétisme à Berlin, le Jamaïcain a remporté l’or au 100 m et au 200 m, tout en battant ses propres records mondiaux. Au 100 m, il est d’ailleurs devenu le premier homme à courir sous la barre de 9 s 60 en parcourant la distance en 9 s 58.

6. Le fiasco du centenaire et le remodelage

Après une saison de 104 points et l’obtention du premier rang dans l’Est au cours de l’année 2007-08, les partisans du Canadien attendaient avec impatience la fameuse saison du centenaire. Aujourd’hui on connaît l’histoire : saison désastreuse autant sur la glace qu’hors de celle-ci, controverse, congédiement de Guy Carbonneau et, finalement, élimination du Canadien en quatre match par les Bruins de Boston au premier tour des séries. Ces déboires ont mené au plus grand ménage de l’histoire de l’équipe : sept nouveaux visages ont fait leur apparition dans l’uniforme bleu-blanc-rouge pour la saison en cours.

7. La Coupe aux Penguins

Pour une deuxième année consécutive, les Penguins de Pittsburgh et les Red Wings de Detroit s’affrontent en finale de la Coupe Stanley. Cette fois, c’est la troupe de Sidney Crosby qui met la main sur le prestigieux trophée. À 21 ans, Crosby devient le plus jeune capitaine à mener son équipe à un championnat de la LNH.

8. La boxe va bien

Le 28 novembre 2009, Lucian Bute (à droite) défend avec brio son titre de champion des super-moyens de l’IBF en mettant K.-O. Librado Andrade au Colisée Pepsi de Québec, tandis que Jean Pascal (à gauche) conserve sa ceinture des mi-lourds de la WBC en défaisant pour la deuxième fois cette année Adrian Diaconu.  Le Québec compte maintenant deux boxeurs de grande qualité.

9. Pas de F1

Pour la première fois en 30 ans, les moteurs des F1 n’ont pas ronronné dans
la métro­pole. Heureusement, les gouvernements en sont venus à une entente avec Bernie Ecclestone, et Montréal retrouvera son Grand Prix le 13 juin 2010.

10. Lance Amstrong au Tour de France

Après une brève retraite, le cycliste américain Lance Armstrong décide de revenir à la compétition. Contre toute attente, le septuple vainqueur du Tour de France parvient à décrocher la troisième place de la Grand Boucle en 2009.

Articles récents du même sujet