Le CN est canadien

Le journal Métro publiait hier une opinion, «Le CN américain», écrite par M. Léo-Paul Lauzon. Malheureusement, M. Lauzon a utilisé de l’information erronée pour soutenir et communiquer son opinion, selon laquelle «le Canadien National n’a plus de canadien que le nom». Cette affirmation est bien loin de la vérité.

Au CN, nous sommes fiers d’être reconnus comme une compagnie canadienne et nous sommes fiers d’affirmer que le siège social de nos opérations est au Québec. Contrairement à ce que M. Lauzon affirme dans son texte, l’actionnariat du CN est majoritairement canadien. De plus, il est important de mentionner qu’au cours des 15 an­nées depuis la privatisation du CN, l’assemblée générale annuelle des actionnaires s’est tenue 13 fois au Canada, incluant celle de l’an passé, à Calgary.

L’énoncé le plus outrageant fait par M. Lauzon est sa caractérisation du siège social montréalais du CN comme étant «une coquille vide». Je suis certain que les 1 200 hommes et femmes employés au CN qui occupent cet édifice et travaillent dur afin de s’assurer que cette compagnie canadienne continue de briller sur la scène internationale seraient très offensés par cette affirmation. Le fait est que la grande majorité des fonctions d’entreprise du CN sont basées à Montréal et incluent : comptabilité, finances, technologie de l’information, services juri­diques, ressources humaines, ventes et marketing, ainsi que la direction générale.

M. Lauzon a droit à son opinion, mais il est essentiel de baser une opinion sur des faits et non de faux énoncés et affirmations.

Mark Wallace, vice-président adjoint Affaires publiques, CN

Articles récents du même sujet