Wayne Gretzky au match des étoiles de la KHL: «Je ne travaille pas pour la LNH»

Mathieu Horth Gagné - Métro

À la veille des Jeux de Vancouver, où les dirigeants de la Ligue nationale de hockey et de la Ligue continentale russe (KHL) vont se rencontrer dans l’espoir d’en arriver à  une entente pour le transfert de joueurs entre les deux organisations, la KHL a déjà commencé ses négociations en invitant Wayne Gretzky au match des étoiles de la Ligue, qui avait lieu ce week-end à Minsk au Bélarus.

«Je ne suis pas ici au service de la LNH. Je ne travaille pas pour la LNH, mais je crois qu’on a tous le même but : que le hockey continue de grandir partout sur la planète, a lancé la Merveille en conférence de presse avant la rencontre des étoiles de la KHL. La LNH et la KHL doivent donc réussir à s’entendre sur un compromis qui sera juste pour les deux ligues.»

Les représentants tenteront ainsi de s’entendre sur les modalités des transferts des joueurs entre les deux ligues. Tant que cela n’est pas accompli, des projets conjoints entre la KHL et la LNH seront tout simplement impossibles à réaliser. «Ça serait un grand pas en avant pour le hockey si la LNH et la KHL se comprenaient mieux et si elles mettaient en place un partenariat qui serait bon pour la Russie et pour la LNH», a ajouté Gretzky, qui a profité de son passage au Bélarus pour chausser les patins en compagnie du président du pays et de son ami Mark Messier.

Au cours de la conférence de presse, un journaliste a demandé à l’ancien 99 s’il avait l’intention d’occuper un poste d’entraîneur ou de gestionnaire dans la KHL. «C’est la première fois depuis très longtemps cette année que j’ai du temps pour moi. J’ai cinq enfants de 21 ans à 6 ans, et je vais essayer d’en profiter au maximum», a simplement répondu Gretzky, laissant clairement entendre qu’il n’était pas intéressé, du moins pour l’instant, à jouer un rôle actif au sein de la deuxième ligue du monde. 

Articles récents du même sujet