Entrevue avec Mia Farrow: «L'occasion d'agir correctement à Haïti»

Elisabeth Braw - Metro World News

Mia Farrow pourrait vivre tranquillement chez elle, à New York. Mais celle qui a été la muse de Woody Allen pendant des années préfère visiter les pays les plus dévastés. Ambas­sadrice itinérante pour l’UNICEF depuis 2000, Mia Farrow a fait beaucoup plus que bien des célébrités pour attirer l’attention sur le sort des enfants en Haïti ou en République centrafricaine. Métro s’est entretenu avec elle.

Pourquoi faut-il un séisme pour que le monde s’attarde sur la situation d’Haïti?
Haïti aurait dû être sur notre radar depuis des années. Quand j’ai visité le pays en 2008, quatre ouragans l’avaient presque rayé de la carte. Je me disais que ça ne pouvait être pire. Je me trompais. Mais le tremblement de terre est une occasion de faire les choses enfin correctement en Haïti. Et faire en sorte que les gangs n’aient plus la chance de prendre le contrôle du pays.

Vous avez adopté 10 enfants. Est-ce que le monde peut aider en adoptant des orphelins?

C’est vrai qu’il s’agit d’une crise qui affecte les enfants. Quarante pour cent des Haïtiens sont des enfants ou des adolescents et ils sont confrontés à toutes sortes de problèmes. Mais ils devraient être adoptés seulement si c’est vraiment impossible de retrouver leurs familles.

Est-il sain de vouloir adopter?
Je dirais que c’est un instinct compréhensible. La plupart des enfants que j’ai adoptés viennent d’endroits qui avaient été ravagés par un désastre. Mais nous devons être rationnels et ne pas procéder à des adoptions impulsives.

Quelle est la crise la plus oubliée dans le monde?

Quand je vois les avions de secours qui arrivent en Haïti, je me dis :  «C’est bien, mais aucun avion n’atterrit en Centrafrique.» Il n’y a que cinq médecins dans ce pays! Les gens sont amaigris. Ils mangent  des racines pour survivre. Et au Darfour, trois millions de personnes vivent dans des camps misérables. Aujourd’hui, bien peu d’argent est envoyé dans ces deux régions.

Articles récents du même sujet