Totalement voilée

Hier matin, dans le Complexe Les Ailes, j’ai croisé une femme totalement voilée. Seule une fente laissait passer son regard. Elle était derrière une poussette dans laquelle se trouvaient deux bambins.

Quel mauvais exemple pour ces petits. Ils vont grandir en pensant que la femme idéale doit cacher son visage en public. Peut-on tolérer que des enfants qui vivent au Canada puissent recevoir une image aussi dégradante de la femme : une silhouette sans visage, sans identité, sans indépendance?

Un comportement aussi anti-démocratique et anti-social n’a pas sa place ici. Qu’attendons-nous pour l’interdire? On doit faire comprendre à ces gens, une fois pour toutes, que l’époque obscure de l’homme des cavernes est révolue et que l’on vit ici dans une société évoluée.

Louise Rioux, Montréal

Articles récents du même sujet