Uncategorized
15:03 24 juin 2016 | mise à jour le: 24 juin 2016 à 15:08 Temps de lecture: 2 minutes

Washington restreint l’utilisation des animaux dans les tests de produits chimiques

Washington restreint l’utilisation des animaux dans les tests de produits chimiques
Photo: Getty

Le président américain, Barack Obama, a signé mercredi le Frank R. Lautenberg Chemical Safety for the 21st Century Act, une loi dont la portée est aussi grande que son nom.

Elle remet en effet à jour une loi environnementale datant de 1976 sur l’utilisation des produits chimiques et restreint, entre beaucoup d’autres choses, les tests de ces derniers sur les animaux.

L’agence américaine de protection environnementale (EPA) devra ainsi s’assurer que les «vertébrés» seront utilisés le moins possible dans les essais de produits chimiques. Elle devra aussi «développer des méthodes» qui ne s’appuient pas sur l’implication des animaux dans le processus de validation d’un produit chimique. L’EPA devra enfin «financer et encourager» les initiatives qui tentent de trouver ces alternatives.

La loi ne se soucie pas seulement du bien-être animal : elle donne également des dents à l’EPA, qui pourra désormais étendre ses contrôles sur les produits chimiques qui sont présentement sur le marché. Le Frank R. Lautenberg Chemical Safety for the 21st Century Act bannit notamment l’amiante, et limite le secret entourant un produit chimique à 10 ans.

L’adoption de la loi est l’aboutissement d’un long processus. Le législateur qui lui a donné son nom, Frank R. Lautenberg, est décédé en 2013. Il a fallu que la proposition législative navigue dans un Congrès fortement polarisé entre républicains et démocrates avant d’aboutir sur le bureau de M. Obama. Maintenant que le sceau présidentiel est apposé dessus, plusieurs se réjouissent de la voir enfin arriver à bon port.

Articles similaires