Actualités

Fermeture des services gynécologiques à l’Hôpital de Lachine

Fermeture des services gynécologiques à l’Hôpital de Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval - Olivier Croteau

La clinique de gynécologie de l’Hôpital de Lachine du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) fermera ses portes le 1er avril. Les patientes seront redirigées vers l’Hôpital de LaSalle du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l ’île-de-Montréal afin de poursuivre leurs suivis.

Une note affichée sur la porte de la clinique le 5 mars annonçait la nouvelle aux patientes, qui devront prévoir un changement à leur itinéraire habituel. Les dernières rencontres de la clinique de colposcopie auront lieu le 26 mars. Après cela, c’est une équipe de gynécologues de l’Hôpital de LaSalle qui prendra en charge les patientes.

Nous travaillerons avec les médecins de LaSalle pour assurer la continuité des soins et minimiser tout impact négatif que la situation pourrait avoir sur les patientes. Un plan se met en place pour que leur prochain rendez-vous ait lieu de façon respectueuse et sécuritaire», indique Gilda Salomone, coordonnatrice des communications pour le CUSM.

Toutes les patientes en provenance de la clinique de Lachine seront vues, évaluées et prises en charge. Elles étaient environ 70 à être suivies mensuellement par deux gynécologues associés temporaires du CUSM, présents sur place deux mardis par mois.

Mme Salomone ajoute que l’une des principales raisons du transfert des services est de permettre au CUSM de se concentrer davantage sur la mise au point d’un programme complet de santé des hommes.

Transition

La capacité d’accueil de l’Hôpital de LaSalle est suffisamment grande pour que le transfert soit effectué sans problème.

«Nous sommes en mesure de fournir les services en gynécologie aux patientes de l’Hôpital de Lachine, assure Ariadne Bourbonnière, responsable des relations médias pour le CIUSSS de l’Ouest-de-l’ Île-de-Montréal. D’ailleurs, un corridor de services entre les deux établissements a été mis en place pour une transition optimale.»

Afin de s’assurer que toutes les résidentes puissent être transférées adéquatement, un suivi sera également réalisé auprès de la clientèle vulnérable et à mobilité réduite. Le CIUSSS de l’Ouest-de-l ’île-de-Montréal est situé à environ sept kilomètres de la clinique de Lachine.

L’an dernier, entre 700 et 850 patientes ont été vues par les médecins gynécologues de l’Hôpital de Lachine.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *