Actualités
08:23 27 mars 2019 | mise à jour le: 28 mars 2019 à 07:30 temps de lecture: 3 minutes

Un photographe lachinois expose ses oeuvres à Cuba

Un photographe lachinois expose ses oeuvres à Cuba
Photo: Gracieuseté

Entrepreneur de métier et photographe de passion, le Lachinois et cofondateur du Club Vision Photo Lachine Robert Séguin a exposé une centaine de ses photographies à Cuba en janvier.

C’est lors d’un voyage à Cardenas que le photographe de 65 ans a fait impression sur les locaux.

«Les gens regardaient mon livre et aimaient mes photos. Quand ils ont réalisé que c’était leur ville, ils ont eu du mal à le croire puisqu’eux ne la trouvent pas belle. Je leur présentais leur ville à ma façon, comment je la voyais», explique-t-il.

Quelque temps après, une invitation de la directrice de la Galerie Casa Cede ACAA de Cardenas lui parvenait pour lui proposer d’exposer une semaine une semaine durant.

La journée du vernissage, Robert Séguin a été reçu en grand. Il a eu droit à une table d’honneur et à des chanteurs d’opéra. Ses montages ont été présentés du 19 au 26  janvier sur des tissus, de l’aluminium et de l’acrylique.

L’artiste à l’œil mots dits

Passionné de la photographie depuis l’âge de 16 ans, l’autodidacte y va d’inspiration en s’amusant avec sa «boite à écrire», comme il appelle son ordinateur, pour créer ses images. Les photos sont retouchées dans différents logiciels pour changer leur atmosphère selon les humeurs du moment.

«On m’appelle l’artiste à l’œil mots dits. Je fais mes présentations avec des thèmes farfelus. Mes montages et mes présentations, c’est ma marque de commerce», indique l’artiste.

Son besoin d’expression et de revendication passe par son art, tentant de représenter sur un cadre ce qu’il voit à travers son œil. Tout l’intéresse, de l’architecture jusqu’à la nature, permettant une grande diversité dans l’assemblage de ses œuvres.

Plan d’avenir

Pour le propriétaire du commerce d’habillage maison Séguin Draperies, le mot retraite n’existe pas. Retiré du Club Vision Photo Lachine depuis près de deux ans, il envisage déjà le futur en s’amusant avec l’art photographique. Il espère ainsi en faire son nouveau métier.

«La photo, c’est l’enfant mal aimé des arts. Je veux que les gens entrent dans une pièce et oublient tout le reste. Je veux que ce soit mon image qui ressorte», révèle-t-il.

L’entrepreneur espère pouvoir accrocher ses photographies dans des restaurants et des galeries d’art dans le Vieux-Québec. «Je vais continuer d’exposer jusqu’à 103 ans!», conclut-il avec enthousiasme.

Certaines de ses œuvres sont présentement affichées à différents points de vente, dont la rôtisserie St-Hubert de Lachine et le restaurant Barbie’s de Dorval.

 

 

 

Articles similaires

05:00 6 février 2020 | mise à jour le: 7 février 2020 à 06:20 temps de lecture: 3 minutes
Griffintown sur le vif

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Bébert. Deschenes

    WoW. Super. Les œuvres de Mr. Robert. Séguin. Félicitation