Actualités

55 000 nids-de-poule colmatés depuis le début de l’année

55 000 nids-de-poule colmatés depuis le début de l’année
Photo: Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

Signe que le printemps est à nos portes, la Ville de Montréal met les bouchées doubles pour réparer les milliers de nids-de-poule sur les routes de la métropole. Depuis le premier janvier, 55 000 nids-de-poule ont déjà été colmatés.

«On a douze machines sous contrat qui mettent l’asphalte qui compacte. Donc, on a vraiment une bonne qualité de compaction […] Ces douze machines-là ont déjà bouché depuis le premier janvier 55 000 nids-de-poule, sans compter évidemment l’ensemble des équipes d’arrondissement qui font des opérations manuelles, soit avec des plaques vibrantes ou des rouleaux compresseurs», a indiqué pendant la séance du comité exécutif le responsable des infrastructures du réseau routier à la Ville de Montréal, Sylvain Ouellet.

Depuis le début de l’année, 19 jours d’opérations de colmatage des nids-de-poule ont eu lieu, a par ailleurs indiqué l’élu. Ces opérations devraient se multiplier dans les prochains jours, car les températures plus douces favorisent la tenue de celles-ci.

L’élu de Projet Montréal a ajouté que la Ville entend investir «massivement au niveau des reconstructions majeures et des pavages» afin de réduire éventuellement le nombre de nids-de-poule à colmater chaque année.

Le 26 mars dernier, l’élu s’est opposé pendant la séance du conseil municipal à une motion du parti Ensemble Montréal demandant que les dommages causés aux pneus et à la suspension des véhicules par les nids-de-poule puissent faire l’objet de compensations. Une telle modification législative, qui devrait être réalisée par Québec, pourrait faire gonfler la facture des réclamations faisant l’objet d’un dédommagement de la Ville de quelque 500 000$.

Chaque année, quelque 200 000 nids-de-poule sont bouchés sur les artères routières de la métropole.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • jean-jacques lapierre

    A Laval les colmoteurs sont très discrets. Ils le font sûrement mais on ne les vois pas et les nids d’autruches sont encore très très très visibles.