Actualités

Le Théâtre ambulant La Roulotte débarque à Lachine

Le Théâtre ambulant La Roulotte débarque à Lachine
Photo: Gracieuseté – Vincenzo DaltoLe théâtre La Roulotte est un tremplin pour la relève dont Katherine Céré, Jean-Christophe Leblanc, Mattis Savard-Verhoeven, Alexandra Gagné Lavoie et Félix Lahaye.

Plusieurs générations de Montréalais gardent un souvenir mémorable du Théâtre ambulant La Roulotte, qui présente cet été la pièce Cache-Cache dans l’arrondissement de Lachine.

«C’est une comédie pour toute la famille avec des chansons, des tours de magie, un peu bordélique et bric-à-brac», explique l’auteur Maxime Champagne, dont le texte a été sélectionné suite à un concours organisé par le Centre des auteurs dramatiques.

Le spectacle raconte l’histoire de trois personnages, Edmond, Violette et Jimmy Jim qui montent une pièce de théâtre. «Lors d’un tour de magie raté, apparait alors une petite fille Coco qui détient un secret», précise-t-il. À cela s’ajoute Danglars, un méchant, dangereux et drôle à la fois.

Le diplômé en écriture dramatique à l’École nationale de théâtre du Canada a assisté à l’une des premières répétitions devant le public. La pièce déclenche les fous de rire autant chez les enfants que les parents. «Je m’inspire des films de Disney et mon but, dit-il, est de rejoindre le grand public.»

Création bicéphale
Le jeune trentenaire parle d’une création bicéphale réalisée avec le metteur en scène Justin Laramée, un diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

Son complice a l’entière liberté d’ajouter ou soustraire certaines répliques. «Ma règle, note-t-il, c’est d’abandonner mon texte qui peut parfois être remodelé ou modifié 1000 fois. Je lui fais confiance, car l’important c’est de présenter un bon spectacle.»

Questionné sur le titre de Cache-cache, l’auteur mentionne que cela fait référence à un lieu fantastique où les lapins et colombes disparaissent comme le fond d’un chapeau, par exemple.

Captiver l’auditoire
Ce spectacle populaire dédié à un public de 6 à 12 ans sera présenté à 50 reprises cet été à Montréal. «C’est un beau défi de présenter un spectacle captivant et dynamique à de jeunes enfants», commente-t-il.

En écrivant la pièce, l’auteur fait un clin d’œil au mythique Paul Buissonneau en imaginant un personnage d’un lapin à l’esprit irrévérencieux du nom de Jean-Poil Boissonneau.

67
67 ans d’existence pour le Théâtre La Roulotte fondé grâce à l’engagement du célèbre comédien et metteur en scène, le regretté Paul Buissonneau. Ce théâtre ambulant a permis à jeunes montréalais de créer un premier contact avec le monde magique du théâtre. Au fil du temps, il est devenu un tremplin pour la relève dont des diplômés du Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

«Cache-Cache», le mercredi 10 juillet, 19h, au parc de la Marina d’escale de Lachine. Durée 50 minutes. Entrée libre.

Pour plus d’infos
accesculture.com/page/la-roulotte