Actualités

Incendie destructeur dans le Sud-Ouest de Montréal

Incendie destructeur dans le Sud-Ouest de Montréal
Photo: Voix Pop-Annie BourqueL’ampleur du brasier est visible à l’arrière des triplex dans la ruelle de la rue Marin.

Plusieurs questions restent sans réponse suite à l’incendie qui a ravagé trois triplex et une résidence sur la rue Marin, près de Saint-Jacques, à Montréal.

Un des propriétaires d’un logement situé au 3e étage, Simon Bédard-Goulet, habite l’immeuble depuis 2012. Vers 1h20, dans la nuit de dimanche à lundi, il a été réveillé par des jeunes qui ont cogné à sa porte. «Ils nous ont sans doute sauvé la vie», confie-t-il, visiblement ébranlé.

    

Une équipe de 150 pompiers ont combattu les flammes dans la nuit de dimanche. Photo: Gracieuseté -Simon Bédard-Goulet

Un contraste saisissant entre le devant et l’arrière des triplex où l’ampleur du braisier est visible. Photo: Voix Pop-Annie Bourque

L’homme de 37 ans s’inquiète à savoir si sa police d’assurance pourra lui verser un montant suffisant pour couvrir l’ampleur des dommages

En arrière de l’immeuble dans la ruelle, des gens s’attardent à regarder la scène désolante devant eux dont le haut des triplex qui a été ravagé par les flammes. Un des immeubles détruits a été construit au début de 1900.

Plus loin, sur la rue, une voisine, Christine Soucie, a hébergé des victimes de l’incendie. «On essaie de s’entraider entre nous», confie-t-elle.

Au moins quatre occupants étaient en vacances à l’extérieur de la ville au moment où l’incendie s’est déclaré. La cause n’a pas encore été déterminée.

«Nous n’avons aucune preuve qu’il s’agit d’un incendie criminel. L’enquête se poursuit», a commenté Raphaël Bergeron, le relationniste au SPVM.

Des policiers étaient encore sur place, mercredi.