Actualités

Le restaurant italien Andrea fera peau neuve à Lachine

Le restaurant italien Andrea fera peau neuve à Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval - Olivier CroteauPropriétaire du Andrea Ristorante, Andrea Telaro donnera une allure plus intimiste à son restaurant pour lui conférer d’avantage une allure fidèle à ses racines familiales.

Un vent de modernité soufflera sur le restaurant Andrea du boulevard Saint-Joseph, à Lachine. La bâtisse de briques et de pierres, qui n’est pas considérée patrimoniale, sera reconstruite pour être plus fidèle aux racines italiennes du propriétaire.

L’établissement de deux étages fera place à un projet de 3 M$. Le rez-de-chaussée sera réservé à la brasserie italienne, spécialisée dans des plats de pâtes et de pizzas. Les trois nouveaux étages supérieurs abriteront une dizaine de logements d’environ 300 mètres carrés. Des espaces verts seront ajoutés aux toits et aux balcons.

«Si tout va bien, les travaux devraient débuter en janvier, indique le propriétaire Andrea Telaro. Nous resterons tout de même ouverts pour la période des Fêtes.»

Une terrasse extérieure incluant des sections de groupe sera réaménagée et décorée de fleurs. De larges fenêtres permettront d’avoir une vue sur le fleuve à l’année.

«Le lieu est magnifique au bord de l’eau, explique l’homme de 54 ans. Ça fait presque trois ans que je travaille sur ce dossier.»

Le projet a d’ailleurs été révisé à la suite de consultations publiques, éliminant une partie de la construction pour assurer que la vue des voisins ne soit pas obstruée. Un stationnement souterrain comptant de 10 à 12 places pour les locataires sera aussi aménagé pour éviter les débordements dans les rues avoisinantes.

Intimiste

La bâtisse acquise en 2007 permet présentement 380 places assises, dont 200 à l’intérieur. À la fin des travaux, seules 70 personnes pourront prendre place dans la salle à manger et la salle de conférence. L’été, la terrasse pourra accueillir une centaine de clients.

«Le but de faire plus petit est de ramener le restaurant aux racines intimes et familiales de l’Italie», fait savoir M. Telaro.

Une boutique offrira des produits importés, tels que de l’huile d’olive, des pâtes et du vin en provenance de son vignoble familial, près de Naples.

L’équipe de 34 employés, qui est pour M. Telaro comme une deuxième famille, comprend notamment son fidèle cuisinier de 73 ans Vincenzo Palucci, qui l’assiste depuis l’ouverture de son premier restaurant en 1989.

Passion

Œuvrant dans le domaine de la restauration depuis l’âge de 12 ans, l’Italien de souche voit dans son commerce l’opportunité quotidienne de tisser des liens avec la communauté et de partager un peu son pays natal.

«Pour moi, la restauration n’est pas une simple business, c’est une passion, souligne M. Telaro. Quand tu te lèves le matin et que tu sais que tu peux encore apporter de la nouveauté autour de toi, c’est que tu aimes ce que tu fais.»

Sa fierté est principalement sa capacité d’innover et d’avoir su fidéliser sa clientèle durant ses 30 ans de métier. «Le secret, c’est d’être attentif aux clients, révèle-t-il. On se doit de leur présenter des plats de qualité et de leur donner un service personnalisé.»

Six mois pourraient être nécessaires pour compléter les travaux.