Actualités

Portes-ouvertes pour découvrir le jiu-jitsu brésilien

Portes-ouvertes pour découvrir le jiu-jitsu brésilien
Photo: Gracieuseté – Dan AponteDes enfants apprennent des notions essentielles d’auto-défense grâce au jiu-jitsu.

Importé du Brésil depuis 1920, le jiu-jitsu est un art martial moderne fort populaire auprès des Montréalais.

À tel point qu’une 8e école vient d’ouvrir ses portes à Saint-Laurent, sur le boulevard Marcel-Laurin. «On apprend à se défendre soi-même, mais sans blesser l’autre et je pense que c’est la meilleure façon d’éduquer des enfants», explique Bruno Ferrandes, fondateur et instructeur en chef de l’école de jiu-jitsu brésilien, Gracie Barra.

À son arrivée à Montréal, en 2005, M. Ferrandes a implanté la première école à Saint-Henri. Quinze ans plus tard, il observe les bienfaits de cet art martial auprès des gens qui vivent des situations difficiles comme le harcèlement psychologique ou l’intimidation.

«Je vois un impact positif auprès des femmes qui subissent des relations malsaines avec des hommes», fait-il valoir.

Le jiu-jitsu brésilien aide les femmes à prendre confiance en elles.

Développer sa confiance 

Une de ses élèves, Jenny Cai, a commencé à pratiquer le jiu-jitsu, il y a trois ans, peu de temps après son accouchement.

«Tout est basé sur l’apprentissage de techniques et non sur la force», raconte la jeune maman de 33 ans. Au fil des mois et des ans, elle a développé une confiance en elle. La formation lui a permis d’identifier ses limites et d’avoir une meilleure compréhension de sa force et de son corps.

«Je me sens surtout protégée, ajoute-t-elle, si je sors le soir dans les rues à Montréal. Je sais que je peux me défendre.»

De son côté, M. Ferrandes voit les progrès significatifs auprès des enfants timides. Au fil des cours, ceux-ci développent les outils pour s’affirmer. Le phénomène s’observe auprès des adultes qui réussissent enfin à atteindre leurs objectifs au niveau personnel.

De nombreux adultes ont également réussi à perdre du poids grâce au jiu-jitsu brésilien.

Des démonstrations gratuites auront lieu ce dimanche.

«Souvent, les gens s’inscrivent ici après un divorce ou une séparation. Après le cours, certains se revoient et j’en connais même qui sont partis ensemble en voyage», note cet ancien champion du monde.

Enfin, des nombreux adultes ont réussi à perdre du poids grâce au jiu-jitsu brésilien. «Souvent, les gens s’inscrivent ici après un divorce ou une séparation. Après le cours, certains se revoient et j’en connais même qui sont partis ensemble en voyage», note cet ancien champion du monde.

Les écoles de Saint-Henri, Pierrefonds, Saint-Anne-de-Bellevue, Montréal-Ouest, Granby et Saint-Laurent, Brossard, Laval, seront ouvertes gratuitement, ce samedi 31 août, de 10h à 14h.

Infos:http://www.fr.gbmontreal.ca/

1 sur 3

Au Québec, une femme sur trois a admis avoir été victime d’une agression sexuelle dès l’âge de 16 ans. Le jiu-jitsu permet d’apprendre des notions d’autodéfense.