Actualités
17:05 2 décembre 2020 | mise à jour le: 2 décembre 2020 à 17:22 temps de lecture: 3 minutes

Le centre culturel et communautaire de Peter-McGill sera le centre Sanaaq

Le centre culturel et communautaire de Peter-McGill sera le centre Sanaaq
Photo: Gracieuseté/Ville de MontréalUn visuel du centre Sanaaq, qui sera construit dans le quartier Peter-McGill au cours des prochaines années.

Un centre culturel et communautaire à venir dans le quartier de Peter-McGill, situé dans l’arrondissement Ville-Marie, portera le nom inuit Sanaaq.

Au terme du processus de consultation, la proposition de nom du Comité de toponymie autochtone de la Ville de Montréal a été retenue.

Dans les cartons depuis quelques années déjà, le futur centre s’érigera sur l’ancien site de l’Hôpital de Montréal pour enfants, situé à côté du métro Atwater et du square Cabot. Il s’inscrit d’ailleurs dans le projet immobilier déjà en construction à cet endroit.

Prévu pour 2022, le centre Sanaaq répondra à une pluralité de services, explique la conseillère de la Ville du district de Peter-McGill, Cathy Wong. «On y retrouvera notre toute première bibliothèque publique, notre tout premier lieu culturel de proximité et des espaces sociaux pour la communauté», émet-elle.

Selon la mairesse de Montréal, Valérie Plante, il est primordial de régler le déficit en équipement public dans le district de Peter-McGill. «Ce centre tant attendu sera le miroir d’un quartier où l’on retrouve une grande mixité culturelle, en offrant un lieu de vie formidable dans un esprit de création et de partage communautaire», souligne-t-elle.

Nom autochtone

La valorisation des cultures autochtones sera au cœur du futur centre Sanaaq. Cela devrait se traduire dans sa programmation, ses collections et le lien créé avec la communauté inuite vivant dans le secteur Peter-McGill.

«On veut incarner la mixité culturelle et sociale du quartier. C’est important de refléter de la présence des populations autochtones», précise Cathy Wong.

En effet, Sanaaq est le titre et le nom de l’héroïne d’un roman inuit écrit dans les années 1950 en inuktitut par l’autrice Mitiarjuk Nappaaluk.

D’ailleurs, le mot évoque l’idée d’une création, d’une œuvre d’art, de quelque chose qui a été construit ou fait à la main.

Cathy Wong, se dit «fière» du choix du nom. «En rendant hommage aux femmes ainsi qu’au processus de réconciliation avec les communautés autochtones à Montréal, il incarnera un lieu rassembleur et inclusif», déclare-t-elle.

Architecture

Par ailleurs, l’équipe lauréate du concours d’architecture pluridisciplinaire composée des firmes Architecture49 inc., Pelletier de Fontenay, Atelier Zébulon Perron et CIMA+ a été retenue pour l’aménagement intérieur du centre Sanaaq.

L’architecture intérieure proposée par l’équipe est conçue comme un archipel, avec une constellation d’espaces différents, indique le jury d’experts qui l’a sélectionnée.

En effet, le centre devrait être composé d’une agora, d’une salle de spectacles, d’un café, d’un laboratoire culinaire, d’une salle d’expositions, d’un espace famille, d’un laboratoire musical et d’une bibliothèque.

Articles similaires