Montréal

Site de l’Hôpital de Montréal pour enfants: la Ville retourne «au projet initial»

Site de l’Hôpital de Montréal pour enfants: la Ville retourne «au projet initial»
Photo: Archives | MétroLe site de l'ancien Hôpital de Montréal pour enfants.

La Ville de Montréal veut retourner «au projet initial» sur le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants alors que le promoteur refuse de construire des logements sociaux dans la sixième tour prévue au vaste projet immobilier.

«Ce projet-là, sans logement social, ça ne tient pas. Les besoins sont trop immenses», a déclaré lundi la mairesse de Montréal, Valérie Plante, en marge d’une conférence de presse à l’hôtel de ville.

Les élus du conseil municipal ont adopté lundi un avis de motion qui vise à modifier le règlement encadrant la sixième tour de ce projet immobilier, qui est situé à l’ouest du centre-ville. Cette dernière, d’une vingtaine d’étages, devait inclure 175 logements sociaux en vertu d’une entente conclue en juin 2017 entre le promoteur et la Ville.

Cette entente faisait suite à un rapport de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) publié en mai 2017. Celui-ci recommandait une réduction de la densité du projet et l’inclusion de logements sociaux, un besoin souligné par plusieurs résidants du quartier Peter-McGill.

«L’OCPM s’est positionné très clairement que ce projet-là, si on veut qu’il y ait une sixième tour, il faut qu’il y ait des logements sociaux», a rappelé Mme Plante.

La Ville s’était finalement montrée favorable à la construction de cette sixième tour, à condition qu’elle inclue des logements sociaux.

Aucun logement social

Or, «à ce jour, le promoteur du projet n’a pas donné suite aux requêtes de la Ville concernant l’intégration in situ du programme de logements sociaux convenu», indiquent des documents décisionnels présentés en séance du conseil municipal. Le promoteur compterait en effet aménager des condos ou un hôtel dans cette tour. 

«Force est d’admettre que le promoteur a décidé de ne pas honorer le contrat social qui le lie à la Ville de Montréal, je dirais même à la population montréalaise. Donc, j’ai décidé d’en revenir à la recommandation de l’OCPM, ce qui veut dire que s’il n’y a pas de logements sociaux, on va revenir au projet initial», a ajouté la mairesse de Montréal. 

Par conséquent, la sixième tour du projet ne pourra avoir plus de quatre étages pour une hauteur totale de 12 mètres, comme le permet le règlement d’urbanisme dans ce secteur. Le projet final pourrait ainsi n’inclure aucun logement social.

La mairesse de Montréal s’est toutefois montrée confiante qu’une telle situation pourra être évitée à l’avenir avec l’application dès 2021 du nouveau règlement d’inclusion de la Ville. Celui-ci obligera tous les projets immobiliers de cinq logements ou plus à inclure des logements sociaux et abordables.

«Il faut sortir de cette logique-là où de faire des logements sociaux et communautaires, c’est une option. C’est une nécessité à Montréal.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal

Consultation à venir 

Mme Plante est restée évasive sur la possibilité qu’une pénalité financière soit imposée au promoteur immobilier.

«On va laisser le processus suivre son cours», a-t-elle déclaré. 

Dans les prochaines semaines, ce projet de modification du règlement fera l’objet d’une consultation publique de la part de l’OCPM. Une nouvelle version du projet de règlement sera ensuite soumise pour adoption en séance du conseil municipal.