Actualités

COVID-19: ralentissement des hospitalisations au Québec

Photo: Istock/VILevi

Le Québec fait état de 81 nouvelles hospitalisations, un chiffre tout de même en baisse par rapport aux derniers jours.

Les établissements de santé québécois notent une hausse des hospitalisations liées à la COVID-19, avec une augmentation de 81 (303 nouvelles entrées et 222 sorties), ce qui donne un total de 3381 personnes hospitalisées dans la province. Les admissions aux soins intensifs enregistrent également une hausse de quatre nouvelles personnes (41 nouvelles entrées et 37 sorties), pour un total de 286 personnes.

Parmi les nouvelles hospitalisations du jour, on dénombre 90 personnes non vaccinées ou ayant reçu une première dose depuis moins de 14 jours, 10 primovaccinés, 192 autres personnes considérées comme pleinement vaccinées et 11 enfants de 0 à 4 ans.

Les infections atteignent pour cette nouvelle journée le chiffre de 5400, soit 546 cas de moins que le chiffre de la veille et 5173 cas de moins que la semaine dernière. Cette donnée n’est toutefois pas représentative du nombre réel de cas, puisque le dépistage est limité à un nombre restreint de personnes.

Les nouveaux cas se divisent entre 780 non-vaccinés, 204 primovaccinés et 4302 personnes doublement vaccinées.

Le Québec recense 54 nouveaux décès dans les dernières 24 heures. Le bilan humain de la pandémie de COVID-19 au Québec passe à 12 364 décès.

Nombre d’hospitalisations actives par centre hospitalier:

HôpitalTotalVariation depuis la veille
Institut de cardiologie de Montréal17-1
Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal121+6
Hôpital général de Montréal39+1
Hôpital général juif153+13
Centre hospitalier de St. Mary73+2
Hôpital Maisonneuve-Rosemont187+22
Hôpital de Verdun73+2
CHU Sainte-Justine32+2
L’hôpital de Montréal pour enfants11+3
Hôpital neurologique de Montréal50
Hôpital Royal Victoria96+4
Hôpital de Lasalle8+1
Hôpital général du Lakeshore71+4
Hôpital de Lachine160
Hôpital Fleury38-2
Hôpital Jean-Talon42+5
Hôpital Santa Cabrini61+4
Centre hospitalier de l’Université de Montréal127+3
Hôpital Notre-Dame57-2

Le pire de la 5e vague derrière nous?

Un ralentissement de la croissance des cas et des nouvelles hospitalisations dans les prochaines semaines se profilerait pour le Grand Montréal, selon les simulations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et du Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses de l’Université Laval.

Dans la moitié des simulations, les cas et les nouvelles hospitalisations pourraient déjà avoir atteint leur sommet ou l’atteindre dans les jours à venir. Pour l’autre moitié, les cas et les nouvelles hospitalisations pourraient continuer d’augmenter encore pendant quelques jours ou quelques semaines. 

Les projections doivent toutefois être interprétées avec prudence, puisque des incertitudes persistent concernant la sévérité d’Omicron (incluant le risque de décès par cas), le rythme de vaccination, l’adhésion de la population aux mesures annoncées et l’impact du retour à l’école.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet