Monde
17:16 26 mars 2018 | mise à jour le: 26 mars 2018 à 21:44 Temps de lecture: 2 minutes

France: la copine du suspect s’était radicalisée

France: la copine du suspect s’était radicalisée
Photo: The Associated PressPolice officers stand guard following an attack on a supermarket in Trebes, in southern France, on Saturday, March 24, 2018. France is mourning the death of a courageous police officer who offered himself up to an Islamic extremist gunman in exchange for a hostage during an attack on a supermarket. (AP Photo/Emilio Morenatti)

PARIS — L’amie de coeur de l’homme qui a pris d’assaut un supermarché dans le sud de la France la semaine dernière est une musulmane convertie qui s’est radicalisée, selon les autorités françaises. Elle a crié «Allahou akbar» («Dieu est grand») lorsqu’elle a été arrêtée.

Le procureur de Paris, François Molins, a déclaré lundi soir que la femme de 18 ans «présentait tous les signes de radicalisation».

Elle a été arrêtée quelques heures après que le tireur, Radouane Lakdim, eut tué quatre personnes, vendredi, avant d’être abattu par la police dans le supermarché de Trèbes.

Lors d’une conférence de presse, M. Molins a affirmé que la femme avait nié toute implication dans les attaques perpétrées par son copain.

Or, selon M. Molins, quelques heures avant le drame, la jeune femme avait partagé en ligne un verset du Coran «indiquant que les mécréants étaient promis à l’enfer».

La femme faisait l’objet d’une «fiche S», ce qui signifie qu’elle était soupçonnée de visées terroristes ou d’atteinte à la sûreté de l’État.

«L’examen de sa téléphonie révèle qu’elle n’a plus de contacts téléphoniques avec Radouane L. depuis le mois de janvier 2018, mais pour autant, les éléments de l’enquête permettent d’envisager une éventuelle poursuite d’échange entre eux, via des applications sécurisées», a déclaré M. Molins.

Radouane Lakdim, qui était connu des milieux policiers pour du trafic de drogue, faisait lui aussi l’objet d’une «fiche S».

Quatre personnes ont été tuées par le tireur, qui a volé une voiture avant d’attaquer un supermarché près de la ville médiévale de Carcassonne.

Articles similaires