Montréal

Vision Montréal dépose sa liste d’épicerie

Photo: Métro

Le parti de Louise Harel a envoyé aux chefs des six partis en lice sa liste de priorités pour relancer Montréal.

Mme Harel demande notamment que soit créé le ministère de la Métropole afin que «le caractère spécifique de Montréal soit reconnu au sein de l’appareil gouvernemental».
Pour que la Ville cesse d’être à la traine économiquement, Vision Montréal suggère la mise sur pied d’un programme de relance industrielle, une hausse du financement des infrastructures et du transport en commun.

Pour améliorer la qualité de vie, Mme Harel recommande notamment de rendre obligatoire l’intégration de logements sociaux et abordables dans les projets immobiliers. «Négliger Montréal, c’est nuire à l’économie de tout le Québec, à son rayonnement à l’étranger, et c’est affaiblir la société québécoise tout entière», conclut-elle.

Priorités pour la Ville de Montréal
Gérald Tremblay n’a pas manqué de faire valoir, lui aussi, les enjeux qu’il croit prioritaires pour la Ville. Il s’agit de la création et du partage de la nouvelle richesse, de l’investissement dans les infrastructures, du développement du transport collectif, de la redéfinition du secteur est de Montréal et de la réalisation de la deuxième phase du Quartier des spectacles.

Articles récents du même sujet