Montréal

L’argent de la collusion «va revenir aux Montréalais», promet Valérie Plante

Photo: Josie Desmarais/Métro

Les montants d’argent récupérés auprès d’entreprises ayant participé à des stratagèmes frauduleux ces dernières années vont «revenir aux Montréalais», a promis lundi la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

«Ces sommes seront réinvestis dans les poches des Montréalais», a-t-elle certifié au cours d’une séance du conseil municipal, en évoquant une bonification des services, sans davantage de détails. «C’est difficile pour nous de pouvoir en dire davantage pour le moment», a-t-elle mentionné.

La mairesse Plante répondait à une question du chef de l’opposition, Lionel Perez. Ce dernier réclamait à l’administration municipale de dévoiler le montant reçu par Montréal dans le cadre du Programme volontaire de remboursement (PRV).

Selon Ensemble Montréal, qui aimerait utiliser ces sommes pour baisser la charge fiscale des Montréalais, l’équipe de Valérie Plante manquerait «de transparence» en gardant cette information confidentielle. L’administration aurait «peur» de faire connaître ce montant, a ajouté Lionel Perez, en précisant qu’une telle somme aurait permis de renflouer les caisses de la Ville et de ne pas augmenter les taxes.

Valérie Plante a rétorqué que ce montant sera dévoilé par Québec en avril, tout en dénonçant «des amalgames douteux» de la part de l’opposition. «En matière de transparence, j’ai très peu de leçons à recevoir de votre côté», a-t-elle repris, visant l’ancien parti de Denis Coderre.

Mis en place en 2015 par le gouvernement provincial, le PRV permettait notamment aux entreprises ayant fraudé de rembourser des surplus de facturation enregistrés au cours des 20 dernières années. Ce programme a pris fin le 15 décembre 2017 et des municipalités comme Laval et Longueuil ont notamment indiqué avoir récupéré respectivement 30M$ et 6M$.

Articles récents du même sujet