Montréal

Le salaire minimum sera haussé à 15$ à la Ville, assure Valérie Plante

Photo: Mario Beauregard/Métro

Tout indique que le salaire minimum des employés de la Ville de Montréal sera haussé à 15$ l’heure. Seuls les derniers détails resteraient à ficeler.

Dans une lettre envoyée vendredi dernier à des comités citoyens pour le salaire minimum à 15$ l’heure, dont Métro a obtenu copie, la mairesse Valérie Plante réitère sa «ferme intention» d’imposer cette mesure. Elle indique avoir rencontré le comité intersyndical du Montréal métropolitain à cet effet.

«J’ai été ravie de constater une ouverture et une bonne compréhension de la part des syndicats. Les syndicats se sont d’ailleurs engagés à proposer des pistes de solution», a-t-elle écrit.

La mairesse a mentionné devoir s’assurer «qu’une telle mesure ne provoque pas une flambée généralisée des salaires des autres employés de la Ville, ce qui mettrait une pression démesurée sur les finances publiques».

En prenant pour acquis que tous les employés municipaux payés sous 15$ l’heure sont actuellement payés 12$ l’heure, soit le salaire minimum établi par Québec, il en coûterait 1,47M$ par an à la Ville d’imposer cette nouvelle directive, a révélé Métro lundi.

Une motion pour réclamer l’étude par des commissions de la Ville de cette hausse du salaire minimum devait être déposée par le conseiller de Snowdon, Marvin Rotrand, mardi au conseil municipal.

Or, selon la lettre signée de la main de la mairesse le 25 mai, l’heure n’est plus aux consultations. «Nous sommes actuellement à l’étape de l’exécution et de négociations avec nos partenaires syndicaux, qui ne saurait être bonifiée par [d]es consultations», a répondu Valérie Plante aux comités qui réclamaient une consultation publique sur la question du salaire minimum.

Mme Plante a ajouté qu’elle souhaite avoir un retour rapide des syndicats pour implanter rapidement le salaire minimum à 15$ l’heure.

Mardi après-midi M. Rotrand a affirmé que «c’est un premier pas». Il a décidé de reporter sa motion au prochain conseil municipal pour «donner un peu de temps» à l’administration de trouver une solution notamment aux problèmes avec les conventions collectives.

Le conseiller de Snowdon espère toutefois revenir à la charge pour réclamer le salaire 15$ l’heure pour les sous-contractants et une position officielle de la Ville de Montréal à défendre vis-à-vis les partis politiques provinciaux.

Articles récents du même sujet