Montréal

Un néonazi rosemontois recherché par le SPVM

Un néonazi rosemontois recherché par le SPVM
Photo by: Capture d'écran

La police montréalaise est à la recherche d’un néonazi influent, dont la dernière adresse connue se trouve dans Rosemont–La Petite Patrie, pour avoir incité à la haine.

Gabriel Sohier Chaput, 32 ans, est visé par un mandat d’arrestation du Service de police de la Ville de Montréal. Selon les documents juridiques consultés par le quotidien montréalais The Gazette, le mandat a été émis le 30 octobre et Sohier Chaput est passible de deux ans de prison.

Pour le moment, personne ne sait où il se trouve, puisque le mandat faisait état d’une adresse inconnue.

L’organisation juive B’nai B’rith s’est réjouie lundi du mandat d’arrestation. «Lorsque l’antisémitisme et le racisme se mêlent à des activités criminelles, c’est important que la police prenne les menaces au sérieux et dépose des accusations», a commenté Harvey Levine, directeur régional québécois de l’organisme, par communiqué sur son site web. B’nai B’rith avait porté plainte au SPVM en mai dernier.

Sous le pseudonyme de Charles Zeiger, Gabriel Sohier Chaput a longtemps été un collaborateur important du The Daily Stormer, un média américain d’extrême droite au contenu raciste et antisémite. Il est considéré comme l’un des néo-nazis les plus influents d’Amérique du Nord.

Une enquête de la Gazette révélait en mai dernier que Zeiger et Sohier Chaput étaient la même personne, en plus de révéler qu’il habitait dans Rosemont. Selon le quotidien anglophone, Sohier Chaput recrutait des néo-nazis dans la métropole.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *