Montréal

Molson intéressé à vendre au Groupe Sélection ses terrains de la rue Notre-Dame

Molson intéressé à vendre au Groupe Sélection ses terrains de la rue Notre-Dame
Photo: Josie Desmarais/Métro

C’est le constructeur de résidences Groupe Sélection qui serait en première ligne pour racheter l’usine Molson et les terrains de la rue Notre-Dame.

La porte-parole du Groupe Sélection, Mylène Dupéré, n’a pas pu confirmer la nouvelle puisque «le processus n’est pas terminé». L’entreprise a néanmoins obtenu le statut d’acheteur préférentiel et la transaction pourrait se conclure d’ici la fin juin. Le Groupe Sélection qui se spécialisait initialement dans la construction de maisons de retraite, développe aussi désormais, dans le cadre de ses grands projets, des milieux d’habitation multigénérationnels.

Selon La Presse+, le rachat de la brasserie et des 12 hectares de terrains en bordure du fleuve Saint-Laurent, au pied du pont Jacques-Cartier, se ferait en partenariat avec First capital et l’entreprise de construction Montoni

Du côté de Molson Coors, une note de la direction a été remise aux employés. Il y est écrit «que l’équipe de projet a fait un travail remarquable pour s’assurer que l’acheteur respecte la vision de Molson sur le plan de l’héritage et du développement durable ainsi que ses perspectives socio-économiques». La note ajoute que Molson, qui va déménager son usine à Longueuil, «souhaite toujours maintenir une présence sur cet emplacement historique et est encore en négociation quant aux détails relatifs à des bureaux ou à un volet patrimonial à y établir».

Cette annonce survient à deux semaines du début de la phase de consultation publique sur l’avenir du secteur des Faubourgs, où deux autres gros projets sont dans les cartons : celui du groupe Prével le long de la rue De Lorimier et celui du Groupe Mach sur le site de Radio-Canada.

L’architecte Ron Rayside, qui œuvre au redéveloppement du quartier Centre-Sud depuis plusieurs années, souligne les opportunités, mais aussi les défis que ce genre de grands projets posera dans un futur proche.

«Il y a actuellement un potentiel de construction de 5000 à 10 000 unités de logement dans ce secteur, mais il reste à voir si la capacité d’absorption du marché sera suffisante, étant donné que ce secteur est très sensible aux cycles économiques et que plusieurs gros projets sont aussi dans les cartons dans le Quartier des spectacles ou dans le nord de l’île», a-t-il mentionné.

Son cabinet d’architecte pilote déjà, avec la CDC Centre-Sud, un comité d’accompagnement des grands projets du quartier en marge de la future consultation publique de la Ville. Cette semaine, c’est le Groupe Mach qui a présenté aux résidants sa vision pour le site de Radio-Canada à une quarantaine de représentants de la société civile et de voisins.

La tour serait en partie transformée en hôtel, avec au rez-de-chaussée une immense zone commerciale qui desservirait une quinzaine de tours d’habitation et de bureaux allant de 8 à 15 étages.

«Ce qui ressort des commentaires des participants, c’est l’importance de préserver la mixité sociale, de gérer adéquatement la circulation, d’être capable de construire au moins une école et que l’offre commerciale soit complémentaire à celle déjà existante», a souligné M. Rayside. Il espère que le futur repreneur de l’usine Molson sera lui aussi ouvert à la consultation.

L’Office de consultation publique de Montréal fera une présentation publique des enjeux liés au développement du secteur des Faubourgs le 19 février à L’Écomusée du Fier monde.