Montréal

Montréal: trois nouvelles lignes Express pour désengorger la ligne orange

Montréal: trois nouvelles lignes Express pour désengorger la ligne orange
Photo: Archives Métro

La Ville de Montréal met les bouchées doubles pour désengorger la ligne orange en lançant trois nouvelles lignes Express dès lundi. Elle espère ainsi renverser la tendance montrant que les usagers délaissent le bus pour prendre le métro.

«Ce qu’on veut, c’est que les gens tombent en amour avec les différentes lignes d’autobus et se les approprient. C’est vraiment complémentaire au métro de Montréal et c’est ce qu’on veut valoriser», a déclaré jeudi la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Cette dernière a effectué un trajet sur la ligne 445, qui entrera officiellement en fonction la semaine prochaine. 

Cette nouvelle ligne de la Société de transport de Montréal (STM) circulera en voie réservée entre les rues Jean-Talon et Sherbrooke. D’ici deux ans, elle devrait permettre à 2000 personnes de se rendre plus rapidement au centre-ville selon les prévisions de la STM.

«C’est l’équivalent de deux trains [du métro]», a illustré le président du conseil d’administration de la société de transport, Philippe Schnobb.

Cette ligne permettra notamment aux résidants de Rosemont–La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal de se rendre au centre-ville sans avoir à effectuer de correspondances vers d’autres lignes. Elle sera uniquement en fonction aux heures de pointe.

Moins de voitures

La mise en place de cette voie réservée affectera toutefois les déplacements des automobilistes en leur retirant une voie de circulation aux heures de pointe.

«C’est sûr que je les encourage à faire le transfert modal», a réagi Mme Plante. Cette dernière espère ainsi que cette nouvelle ligne incitera plus de personnes à troquer la voiture pour le transport collectif

La ligne 435 sera par ailleurs retirée dès lundi pour laisser place aux lignes 465 et 480, toutes deux express. Celles-ci permettront d’augmenter la fréquence et la capacité du service en direction du centre-ville à partir des axes du Parc et Côte-des-Neiges.

Des départs seront par ailleurs ajoutés en matinée sur la ligne 427- Express Saint-Joseph. Sa création, en 2010, visait d’ailleurs à soulager la ligne orange du métro.

Les bus moins populaires

Selon divers reportages, l’achalandage du réseau de bus est en diminution constante depuis 2014.

Le dernier rapport annuel de la STM fait d’ailleurs état d’une croissance de 32% du nombre de plaintes l’an dernier par rapport à 2017 en ce qui a trait au réseau de bus. Ces quelque 30 000 plaintes sont notamment liées à la surcharge des véhicules et à des retards aux horaires causés entre autres par les nombreux chantiers routiers de la métropole et les aléas de la météo.

M. Schnobb s’est toutefois montré confiant que les nouvelles lignes d’autobus qui seront mises permettront d’offrir «des options pour se déplacer de façon beaucoup plus efficace», notamment parce que ces bus circuleront dans des voies réservées. 

«Il faut revaloriser les autobus comme une manière de se rendre au centre-ville efficacement». -Valérie Plante, mairesse de Montréal

Plus de départs dans le métro

Deux trains seront aussi ajoutés à la branche est de la ligne orange aux heures de pointe. Le nombre de trains en partance de la station Henri-Bourassa passera de 7 à 9.

Trois trains seront également gardés «en attente» afin de pouvoir être déployés pendant les interruptions de service. Un d’entre eux sera disponible le matin et deux l’après-midi.

«Vous savez, parfois, il y a des arrêts de service et le service reprend plus lentement. Bien là, on va avoir des trains qu’on va pouvoir injecter pour permettre aux gens de repartir plus vite», a expliqué le président de la STM. 

Ces mesures découlent d’une annonce faite en mai dernier.