Les choix de la rédac
21:52 17 juin 2020 | mise à jour le: 18 juin 2020 à 15:06 temps de lecture: 2 minutes

Coronavirus: 500 000$ pour sensibiliser les Montréalais à «ne pas baisser la garde»

Coronavirus: 500 000$ pour sensibiliser les Montréalais à «ne pas baisser la garde»
Photo: Josie Desmarais/Métro

Québec débloque près de 500 000$ dans le but de «sensibiliser» Montréal à la pandémie de COVID-19. La ministre responsable de la Métropole en fera l’annonce jeudi.

Ce demi-million s’adresse à des organismes en intervention de l’agglomération. Au total 14 projets répartis dans une dizaine de quartiers de la métropole bénéficieront d’une part de cette enveloppe, qui prendra la forme d’une subvention ponctuelle.

Trois équipes effectueront notamment des interventions dans Montréal-Nord, l’arrondissement montréalais le plus touché par la crise sanitaire. Des groupes de Bordeaux-Cartierville, Saint-Michel et Lachine recevront aussi une aide du gouvernement.

«Il y a des organismes qui vont faire la distribution de masques, faire le suivi auprès de familles touchées», a précisé la ministre Chantal Rouleau en entrevue avec Métro.

Une occasion selon l’élue de Pointe-aux-Trembles d’inviter les Montréalais à de «ne pas baisser la garde».

«Il y a toutes sortes d’activités qui reprennent. Des fois, je vois du relâchement», a ajouté Mme Rouleau.

À l’ouverture des commerces, à la fin du mois de mai, l’élue de la Coalition avenir Québec avait exigé des Montréalais une attention particulière. «Si la Santé publique considère qu’il y a un retour trop important, la recommandation qu’on va nous faire, ça va être de refermer les commerces, de retourner en confinement et de fermer les parcs», avait-elle indiqué.

Un déconfinement risqué?

La métropole québécoise procède à son tour son déconfinement, après les régions, où le virus s’est moins propagé. Mercredi, Québec confirmait d’ailleurs la reprise des activités dans les salles d’entraînement et les arénas. Les salons de coiffure ont aussi dépoussiéré leurs ciseaux lundi.

Les autorités sanitaires voient la situation avec confiance à Montréal. Mardi, la directrice régionale de la Santé publique, Dre Mylène Drouin, évoquait une baisse de la tendance des cas «très encourageante» depuis le début du mois de juin.

Montréal est l’une des villes les plus touchées par le coronavirus en Amérique du Nord. On y dénombre plus de 3200 morts.

Articles similaires