Montréal
15:43 16 juillet 2020 | mise à jour le: 16 juillet 2020 à 18:13 temps de lecture: 3 minutes

Tests: de nouvelles cliniques ajoutées à Montréal

Tests: de nouvelles cliniques ajoutées à Montréal
Photo: Josie Desmarais/Métro

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé n’est «pas content» des longues files d’attentes observées ces derniers jours à Montréal, aux abords des cliniques de tests de la COVID-19. En réaction à cette importante hausse de l’achalandage, le réseau de la santé a ouvert quatre nouveaux espaces à Montréal.

Un premier, le «site mobile Louvain» s’est arrêté au 9600 rue Saint-Denis, près du parc Henri-Julien, dans Ahuntsic-Cartierville. Une seconde clinique s’est aussi installée au 544 avenue Davaar, dans Outremont.

Dans la journée de jeudi, des installations sont également apparues dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et Parc-Extension. Celles-ci n’ont toutefois pas entrepris leurs activités.

Le CIUSSS de l’Ouest a aussi annoncé que sa clinique de dépistage de Beaconsfield est maintenant accessible sans rendez-vous.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) croit pouvoir augmenter sa capacité de «plus de 1000 tests de dépistage».

«Cette hausse représente environ le tiers du nombre total de tests quotidiens effectués actuellement dans les cliniques sans rendez-vous», indique le ministère dans un communiqué de presse.

L’ensemble des douze cliniques de la région de Montréal resteront par ailleurs ouvertes plus tard. Certaines jusqu’à 20h.

Des longues files

«Je n’ai pas aimé les images que j’ai vues des files d’attentes», a ajouté plus tard le ministre Christian Dubé.

Les Montréalais ont fortement répondu à l’appel de la Santé publique, qui demandait cette fin de semaine à toute personne ayant fréquenté un bar depuis le début du mois de juillet d’obtenir un test.

Mardi et mercredi, les personnes en quête d’un dépistage ont expérimenté de longs temps d’attente, notamment sur le site de l’Hôtel-Dieu. Ce dernier est d’ailleurs passé à «haut débit» mercredi, pour accommoder la clientèle.

Métro est retourné sur les lieux de l’Hôtel-Dieu jeudi, et a observé une nouvelle enfilade. Les employés du réseau de la santé ont toutefois commencé à distribuer de petits billets sur lesquels apparaissent un horaire circonscrit durant lequel se présenter. L’objectif: ne pas faire patienter les clients au soleil trop longtemps.

Il est conseillé d’aller se faire dépister si on éprouve des symptômes de la COVID-19 – comme une toux sèche, de la fièvre et une fatigue extrême – et si on a été en contact étroit avec une personne testée positive.

Le personnel mobilisé

Mercredi, le conseiller médical stratégique de la Santé publique nationale, Dr Richard Massé, avait évoqué des déplacements du personnel de soins question de répondre à l’importante demande en tests, avait-il affirmé.

«Du personnel supplémentaire provenant de différentes installations prêtera main-forte aux équipes en place», a précisé mercredi soir le ministère de la Santé.

Articles similaires

10:21 30 mai 2020 | mise à jour le: 30 mai 2020 à 10:21 temps de lecture: 2 minutes
Dépistage à DDO