Montréal
20:17 31 mai 2021 | mise à jour le: 31 mai 2021 à 20:23 Temps de lecture: 2 minutes

Denis Coderre se défend d’avoir texté au volant

Denis Coderre se défend d’avoir texté au volant
Photo: Josie Desmarais/Journal MétroLe candidat à la mairie Denis Coderre

Alors qu’en fin de semaine, une photo publiée par le Journal de Montréal montrait Denis Coderre au volant et avec son téléphone dans les mains, ce dernier réfute avoir utilisé son téléphone.

Vendredi, un citoyen anonyme a pris Denis Coderre en photo, alors à l’arrêt dans son véhicule et tenant son téléphone à la main. Dans une entrevue à LCN, le chef du parti Ensemble Montréal défend sa version des faits et réfute les accusations.

«Ce qui est arrivé, c’est que mon téléphone est tombé de son socle. Je l’ai attrapé au vol. J’ai vérifié si tout était correct et je l’ai replacé par la suite. Qu’est-ce qui serait arrivé s’il était tombé en dessous de la pédale?» – Denis Coderre

«La personne qui a pris la photo donne l’impression que j’étais en train de texter. D’ailleurs, il ne faut pas prendre de photo en voiture, il faut faire attention», ajoute-t-il

Intrusion dans la vie privée

Le candidat à la mairie de Montréal a pointé du doigt «cette façon de faire», c’est-à-dire la prise de photos intrusives. «Moi, je pense qu’à un moment donné va falloir qu’on arrête de prendre des photos, il y a un peu d’intrusion dans ces affaires-là», soutient-il.

Mettre le focus sur de tels agissements détournerait le débat politique. «Personne n’est au-dessus de la loi mais pendant ce temps-là, on ne parle pas des vrais enjeux», explique-t-il.

Pour l’ancien maire de Montréal, les réseaux sociaux et ce «genre d’intrusions» font partie des raisons pour lesquelles des personnes ne veulent pas se présenter en politique.

«Si on se sert des médias sociaux pour faire du tribunal populaire continuellement, il y a peut-être des gens qui ne voudront pas se présenter parce qu’ils ne veulent pas vivre ça.»

«Moi, ça ne me dérange pas», dit-il.

Articles similaires