Montréal

Pétrole: nouvelle action d’Extinction Rébellion contre la Banque Royale

Photo: Gracieuseté Extinction Rébellion

Des militants du groupe Extinction Rébellion (XR) ont déployé ce matin deux bannières sur l’autoroute 40 afin de dénoncer les agissements de la Banque Royale du Canada (RBC) dans le financement du pétrole et dans le débat sur la nation autochtone Wet’suwet’en. 

D’une pierre deux coups. Ce sont deux bannières que les automobilistes ont pu apercevoir tôt ce matin au croisement de l’autoroute 40 et du boulevard St-Michel, dans l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc Extension. 

Sur l’une d’elles, on peut y apercevoir un lion dans une forêt en feu. Au centre, le slogan suivant: «RBC Banque Royale, fière partenaire de la fin du monde». L’objectif: dénoncer les investissements de la BRC dans le pétrole et les autres énergies fossiles.

L’action survient à quelques jours de la Conférence de Glasgow sur les changements climatiques, la COP26.

«RBC se cache derrière des millions de dollars investis en publicité et en relation publique. Mais les faits ne mentent pas. Cette banque est le cinquième plus gros bailleur de fonds de la destruction du climat au monde. Elle a investi 208 milliards de dollars dans les énergies fossiles depuis 2016. Elle est un des plus gros freins au progrès au Canada, et il est temps que le public le sache», explique une des porte-parole d’Extinction Rébellion, Chantal Poulin, dans un communiqué.

Sur l’autre affiche, on voit un grizzly attaquant un lion, emblème de la Banque Royale. Pour XR, cette bannière symbolise «notre solidarité» avec la lutte des militants Wet’suwet’en contre l’oléoduc CGL.

Gracieuseté Extinction Rébellion

«RBC prétend être une banque responsable en matière d’écologie et de réconciliation. Or, cette banque finance [l’oléoduc] CGL sur le territoire non cédé des Wet’suwet’en. Là-bas, le clan Gidimt’en (Grizzly) résiste à la construction et à la GRC. Avec leur permission, nous avons décidé de représenter un grizzli s’attaquant au lion de RBC pour symboliser notre solidarité avec leur lutte», déclare un des porte-parole, Louis Ramirez, dans le même communiqué. 

Une «action créative» conjointe de Extinction Rébellion, Greenpeace Canada et La Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES) est également prévue cet après-midi face aux bureaux de la RBC sur la place Ville-Marie à Montréal à 16h30.

Plus de détails à venir.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet