Soutenez

Montréal se dit prête à accueillir la COP15

Photo: iStock

À près d’un mois de la 15e Conférence des parties (COP15), la Ville de Montréal se prépare à l’arrivée des 12 000 délégués, en provenance de 195 pays signataires, au palais des congrès de la métropole. Un plan logistique a ainsi été mis en place pour assurer la sécurité et la mobilité tout au long de l’événement, qui aura lieu du 7 au 19 décembre.

Lors d’un breffage technique ce mercredi, l’administration Plante, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), la Gendarmerie royale du Canada (GRC), la Société de transport de Montréal (STM) et la Sûreté du Québec (SQ) ont fait part aux médias des mesures qui seront déployées pendant la COP15.

Le palais des congrès sous haute protection

Le palais des congrès sera entouré de hautes clôtures à partir du 7 novembre. Ces barrières resteront en place pendant une vingtaine de jours. Des fermetures en séquence pourraient avoir lieu au moment de leur installation. Certaines rues avoisinantes seront concernées, telles que les rues Saint-Urbain, Viger et Saint-Antoine. Les voies cyclables ne devraient pas être touchées par ces fermetures.

La fermeture du tunnel Ville-Marie, mesure mise de l’avant par l’opposition, n’est pas prévue pour l’occasion. La station de métro Place-d’Armes sera quant à elle fermée du 1er au 20 novembre.

«Les travaux préparatoires séquencés, ordonnés et planifiés visent à atténuer les impacts en tenant compte des impératifs des institutions riveraines, explique le porte-parole administratif de la Ville de Montréal, Philippe Sabourin, par voie de communiqué. Nos équipes sont à pied d’œuvre pour accompagner les entreprises, les institutions, les hôtels, les restaurants et les commerces, et elles le demeureront pendant et après la COP15.»

La Ville explique qu’une présence policière «accrue» sera déployée pendant l’installation des clôtures et durant la COP15. Selon des informations récoltées par Radio-Canada, le secteur du palais des congrès sera surveillé chaque jour par plus 500 policiers.

«Le SPVM travaille en étroite collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada et la Sûreté du Québec, qui ont chacune un mandat important en matière de sécurité entourant l’événement», explique la directrice par intérim du SPVM, Sophie Roy, par voie de communiqué.

La Ville avisera les populations limitrophes des entraves à la circulation et de leurs impacts.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.