Soutenez

Chantiers: la Ville veut faciliter l’accès à son programme d’aide aux commerçants

Photo: Daniel Avram, iStock

La Ville de Montréal promet de simplifier l’accès à son programme d’aide pour les commerçants affectés par des travaux majeurs, en raison du manque de popularité du programme et du nombre élevé de demandes d’indemnisation rejetées. Alors que ce programme existe depuis 2018, moins du quart de l’enveloppe budgétaire a été distribué.

Dans le cadre de ce programme d’aide, 419 demandes d’indemnisation ont été reçues par la Ville depuis quatre ans. De ce chiffre, seulement 189 ont été acceptées, ce qui équivaut à 45%. De plus, les commerçants ont seulement pu bénéficier de 5,8 millions de dollars sur une enveloppe totale de 26,2 millions de dollars.

Un commerçant qui est face à un chantier qui dure pendant six mois va pouvoir faire une demande simplifiée. On va lui envoyer un montant forfaitaire coup de pouce, a assuré Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal et responsable du développement économique et commercial au comité exécutif de la Ville.

Certains commerçants, situés en face d’un chantier qui dure pendant six mois, seront admissibles à recevoir un montant forfaitaire et pourront faire une demande simplifiée. Le montant en question peut atteindre quelques milliers de dollars. Les commerçants auront ensuite la possibilité de le bonifier si des pertes liées au chantier sont bel et bien prouvées.

Le programme d’aide concerne les chantiers menés par la Ville depuis le 1er janvier 2016 et les chantiers menés par la STM depuis le 21 septembre 2017.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.