Montréal

Montréal compostera à grande échelle

D’ici décembre 2010, Montréal fera du compost avec les fonds d’assiette et les résidus de jardin des Montréalais.

C’est ce qu’a annoncé la Ville hier en dévoilant sa proposition de Plan de gestion des matières résiduelles, sans vouloir être plus précise quant à l’échéancier. «À long terme, il ne suffira plus d’augmen­ter le taux de récupération, il faudra aussi rapetisser le sac à ordures que nous mettons sur le trottoir chaque semaine», a déclaré le maire Gérald Tremblay.

Avant de se lancer dans la collecte des résidus alimentaires, la Ville va se faire la main, dès ce printemps, en étendant sa collecte à tous les détritus du jardin. Actuel­lement, seuls les feuilles mortes, le bois provenant de l’élagage des arbres et les sapins de Noël sont récupérés pour faire du compost.

En effet, avant d’envisager la collecte des résidus de table, la Ville doit obtenir des fonds de Québec pour construire plusieurs usines de compostage et mettre en place un système de collecte.

Actuellement, l’option envisagée pour la collecte est de deux ordres. Dans l’Ouest, où le nombre de jardins et de bacs roulants est plus grand, c’est la collecte combinée (résidus verts et résidus de table) qui est envisagée. Dans l’Est, c’est l’option d’une collecte séparée hebdomadaire qui primerait.

Articles récents du même sujet