Montréal

Montréal, vue par des touristes

C’est la belle saison, le temps des vacances et des promenades. Pour les plus chanceux, le temps des voyages. Métro est allé à la rencontre de touristes venus visiter Montréal.

Un couple arrivant d’Alsace, Philippe et Nacera, venu visiter des amis à Sainte-Thérèse, a eu un coup de cÅ“ur pour l’architecture de la ville. «L’architecture est superbe et très disparate, ont-ils commenté. Les églises en plein milieu du centre-ville, les bâtiments anciens rénovés, au milieu des gratte-ciel; on se laisse agréablement surprendre! La ville est très propre, sans pollution…»
Pour ces visiteurs qui n’avaient jamais quitté l’Eu­rope, l’heure est également à la découverte des grandes étendues. Quelques jours plus tard, ils visiteront, entre autres, Mont-Tremblant, Québec et Ottawa.

Toutefois, le couple, accompagné de ses deux enfants, a trouvé son premier jour quelque peu coûteux. «Vingt-six dollars pour le train, plus 17 $ pour le métro, seulement pour l’aller… Les transports à Montréal ne sont pas donnés pour une famille!» s’exclament-ils.

Une étape incontournable
Assis sur un banc de la place Jacques-Cartier, Marie et Bob observent les badauds circuler dans le Vieux-Montréal. Originaires du New Jersey, les deux Américains ont entrepris une tournée des États-Unis et du Canada, de New York, à Toronto et Montréal, en passant par les chutes du Niagara. «Nous sommes presque voisins, alors nous voulions découvrir Montréal», glisse Marie.

Pour eux, Montréal est tout d’abord une ville de hockey, même en plein été! Les arbres et la verdure viennent en second, assez pour souligner qu’ils en attendaient tout de même un peu plus. «On croyait Montréal encore plus verte…» soulignent-ils.

Un emblème sportif
Terry et Martin, Britan­niques originaires de Liverpool, sont à Montréal pour une principale raison?: visiter les installations sportives de la ville qui a accueilli les Jeux olympiques d’été en 1976.

«Nous aimons visiter les grandes villes et connaître leur histoire et leur évolu-tion, affirme Terry. Montréal est l’une des plus belles villes au monde; elle est unique, notamment grâce à sa francophonie. Ce qui est intéressant, c’est de voir à quel point il existe ici une véritable mixité des cultures et un mélange réussi entre les édifices modernes et les églises du Vieux-Montréal!»

Marianne, assistante sociale en France, abonde dans le même sens. «C’est un beau mélange, où tout le monde semble accepter les différences de chacun, constate-
t-elle. Montréal est une ville très cosmopolite; on ressent moins d’animosité qu’en France.»

Bonne bouffe
À Montréal pour visiter des amis, Marianne et sa fille Juliette ont établi seules leur programme de visites : Biodôme, Jardin botanique, Vieux-Montréal. Elles ont goûté à des crêpes au beurre d’érable et au beurre d’arachides, dégusté du homard et des épis de maïs. Comme plusieurs, elles aussi ont pris un repas chez St-Hubert afin de manger une tarte au sucre…

«Il existe une certaine finesse dans les repas québécois, que l’on ne retrouve pas vraiment aux États-Unis par exemple, fait remarquer Marianne. Mais ce qui est différent, c’est qu’ici, tout est grand! Les portions font le double de celles servies en Europe!»

Durant leur voyage, les deux Françaises ont également enrichi leur vocabulaire de nouveaux mots : congestion pour signifier, en France, embouteillage, ou magasinage, lorsqu’elles vont faire leurs courses…

Articles récents du même sujet