Montréal

Gouvernance du centre-ville: des citoyens de Ville-Marie s'insurgent

Des citoyens de l’arrondissement de Ville-Marie dénoncent l’entente survenue récemment entre Montréal et Québec sur la réorganisation de l’agglomération, qui leur enlèvera, selon eux, un droit de vote. Ce mouvement citoyen, initié par l’Association des résidants des Faubourgs et l’Association des résidents de Shaughnessy Village, demande dans une missive à la ministre Nathalie Normandeau «de surseoir à tout amendement à la charte de Montréal à l’égard de la structure et de la procédure électorale pour l’élection de novembre 2009 dans Ville-Marie».

Privés de droit de vote
Le projet de loi 22 prévoit que le maire de Montréal assurera la gouvernance du centre-ville. Il portera ainsi un double chapeau avec celui de maire d’arrondissement de Ville-Marie. Selon le mouvement citoyen de Ville-Marie, plus de 50 000 personnes seraient privées de leur droit de vote si cette mesure est appliquée. Les citoyens qui se disent lésés par le projet de loi sont prêts à rencontrer la ministre Normandeau pour trouver des solutions.

Articles récents du même sujet