Montréal

La parole à Michèle Thibodeau-DeGuire, pdg de Centraide du Grand Montréal.

Centraide a réussi un tour de force en amassant 54,2 M$ dans le cadre de sa campagne annuelle, soit presque le même montant que l’an passé.

Qui sont vos principaux donnateurs??
Près de 85 % de l’argent vient des travailleurs, que ce soit ceux d’un journal, de Pratt & Whitney, d’Ultra­mar ou d’un hôpital, qui donnent à même leur chèque de paye. Les entreprises font aussi des dons corporatifs.

Comment allez-vous distribuer cet argent? Est-ce que vous donnez priorité à certains organismes?
Oui. Le problème de la sécurité alimentaire est pour nous très important. Moisson Montréal reçoit environ 550 000 $. C’est un très gros montant parce que la majorité des organismes reçoivent de 70 000 à 100 000 pour assurer leur financement de base. La moitié de l’argent sera remis à des quartiers pauvres où il y a des jeunes familles. On veut leur donner une chance de sortir du cycle de la pauvreté.

Quand allez-vous commencer la distribution des sommes?
La distribution va se faire à partir du mois d’avril. À ce moment-là, on aura amassé suffisamment d’argent pour commencer à le donner. On peut faire deux ou trois versements aux organismes.

Pour plus de détails sur l’organisme, visiter le site de Centraide.

Articles récents du même sujet