Montréal

Réaménagement de l'autoroute Bonaventure: «Le corridor Dalhousie n'est pas négociable» dit Isabelle Hudon

Depuis l’annonce, en juin, du réaménagement de l’autoroute Bonaventure, l’inclusion d’un corridor réservé aux autobus sur la rue Dal­hou­sie a suscité de nombreuses critiques de la part d’opposants. Isabelle Hudon, la présidente de la Société du Havre de Montréal (SHM), leur a jeté une douche d’eau froide, jeudi.

Affirmant que le controversé corridor était un élément non négociable du projet présenté par la SHM, Mme Hudon a fermé la porte à toute modification du tracé. «Nous n’avons pas choisi ce tracé par hasard, a-t-elle expliqué en marge de son allocution devant la Cham­bre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal. Nous avons étudié, pendant deux ans, sept tracés. Nous ne sommes pas arrivés à une conclusion rapide, mais à une conclusion limpide. Le corridor Dalhousie est la seule option possible.»

Un peu d’imagination

Bien qu’elle ne consente à aucun changement en ce qui a trait au corridor Dalhousie, Isabelle Hudon estime que les opposants au projet n’ont rien à craindre. «Pourquoi ne pourrions-nous pas avoir un peu d’imagination, s’est-elle questionnée. Pourquoi est-ce que le corridor devrait être laid et bruyant? Pourquoi ne pourrions-nous pas imaginer une excellente intégration du corridor au tissu urbain?»

La SHM ne s’est pas penchée sur les solutions qui pourraient être envisagées pour rendre plus acceptable, aux yeux des résidants du quartier, la présence d’un corridor où 1 908 déplacements d’autobus seraient recensés chaque jour. «Ce n’était pas dans notre mandat», a indiqué Isabelle Hudon. Elle a toutefois exhorté les décideurs à faire preuve d’originalité. «C’est impossible que nous ne trouvions pas de solution, a-t-elle déclaré. Allons voir ce qui se fait dans les pays où les transports en commun sont plus utilisés. Et s’il faut de l’argent supplémentaire, allons-y!»

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) doit terminer la semaine prochaine ses travaux sur le projet de réaménagement de l’autoroute Bonaventure. Les élus de la Ville de Montréal devraient recevoir son rapport au printemps. Le comité exécutif et le conseil municipal devront alors trancher.

Articles récents du même sujet