IDS-Verdun

Jean-François Parenteau en faveur de la révision des pouvoirs

Photo: Archives/TC Media

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, appuie la démarche de la ville-centre de réviser les pouvoirs des arrondissements afin de «maximiser la performance de Montréal.»

L’administration Coderre souhaite que le gouvernement du Québec  adopte le projet de loi qui confirmerait le statut de métropole de Montréal. Par conséquent, les arrondissements  perdraient la majorité des pouvoirs acquis en 2003 avec la loi 33 sur les fusions qui modifiait la charte de la ville.

«Certains services ont déjà commencé à être pris en charge par la ville-centre, comme le déneigement et les services informatiques. Nous n’avons noté aucun impact sur la qualité de ce qui est offert aux citoyens. Au contraire, nous avons une chance supplémentaire de nous concentrer sur les choses importantes, soit le contact constant avec eux », ajoute le maire Parenteau.

Selon le projet de loi, les arrondissements ne pourraient plus embaucher leur directeur général ni négocier les conventions collectives de leurs employés.  Les pouvoirs en matière d’acquisition d’immeubles et d’approvisionnement leur seraient retirés, ainsi que celui de créer des départements et d’en nommer les directeurs.

«Ce que nous voulons, c’est plus de cohérence. Ce n’est pas d’opposer la ville-centre et les arrondissements», a fait savoir le maire Denis Coderre par voie de communiqué.

L’opposition inquiète
De leur côté, les élus de Projet Montréal  de Verdun déplorent que les conseillers de la ville n’aient pas été consultés pour l’élaboration de ce projet de loi.

«C’est inquiétant que cette grande décision ne soit pas soumise au processus parlementaire, qu’il n’y ait aucune transparence», se désole la conseillère, Marie-Andrée Mauger.

Elle a également tenu à rappeler l’importance d’un gouvernement de proximité. «En concentrant le pouvoir dans quelques mains à la ville-centre, on éloigne le citoyen des décisions et du processus démocratique.  Je pense aussi qu’il est primordial de nous permettre de maintenir une couleur propre à chaque arrondissement. Verdun dégage un esprit différent, et les résidents en sont fiers.»

Le gouvernement du Québec a confirmé au printemps 2014 qu’il visait la création d’un statut particulier pour Montréal. Ce statut serait confirmé dans un projet de loi qui devrait être déposé au printemps.

Articles récents du même sujet