IDS-Verdun

Nouveau pont Champlain: Visite au royaume de «Thor la fourmi»

Travaux sur le pont Champlain au mois de mars 2016. Photo: Isabelle Bergeron

Connaissez-vous «Thor la fourmi»? Ce véhicule est l’un des nombreux appareils conçus sur mesure pour le chantier du nouveau pont Champlain. TC Media a pu constater l’ampleur de ces composantes lors d’une visite du chantier vendredi.

«Thor la fourmi», nom trouvé par des élèves de l’arrondissement de Verdun, est en quelque sorte un camion qui peut transporter une charge allant jusqu’à mille tonnes cubiques.

«Aucun équipement existant ne pouvait réaliser le travail exigé, soit de déplacer les semelles construites sur la jetée ouest, en raison de leur poids», explique Sylvain Tremblay, directeur de chantier responsable des semelles en béton.

«Thor» aura pour mission de transporter les semelles, qui doivent ancrer les piliers du pont au fond du fleuve Saint-Laurent, entre les divers stades de leur fabrication.

Du coulage, les assises du pont sont ensuite rattachées à l’amorce des piles. Elles vont ensuite à une autre station pour la préparation marine avant d’être finalement amenées à un catamaran industriel.

Ce dernier est un autre équipement gargantuesque conçu spécifiquement pour ce projet. Sa construction s’amorcera dès la semaine prochaine. C’est cette structure qui transportera finalement les semelles jusqu’à leur emplacement et les déposera au fond du Saint-Laurent.

En tout, c’est 38 des 74 semelles, qui font 11 mètres de large et deux mètres de hauteur, qui seront construites sur la jetée ouest, sous d’immenses structures ressemblant à des abris d’automobiles format géant.

Pilon
De l’autre côté du Saint-Laurent, une autre équipe prépare les bases qui soutiendront le pilon de la portion haubanée du pont. Celle-ci mesurera plus de 160 mètres, plus haut que la tour du Stade olympique.

«La température clémente nous a permis de terminer les travaux de fondation du pont avant Noël. Cela a donné deux mois de plus aux ingénieurs pour peaufiner les détails de la tour et diminuer le risque», explique Frédéric Guitard, directeur de chantier pour la partie haubanée.

Les automobilistes empruntant le pont Champlain pourront bientôt voir la structure s’ériger tout près d’eux. Si les échéanciers sont respectés, la structure du pilon atteindra le seuil du tablier du pont Champlain actuel en juin.

Dès le mois de juillet, l’érection de cette tour se poursuivra au-delà du tablier actuel. L’installation des haubans s’amorcera ensuite au printemps 2017. Le nouveau pont Champlain doit être terminé pour le premier décembre 2018. Des amendes salées seront remises au consortium Signature sur le Saint-Laurent dès le premier jour de retard.

Articles récents du même sujet